• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gard : le Conseil d'État annule le plan social de Call Expert à Saint-Christol-lès-Alès

Saint-Christol-lès-Alès (Gard) - le plateau Call Expert déserté par les salariés qui sont en grève - 10 juin 2013. / © F3 LR
Saint-Christol-lès-Alès (Gard) - le plateau Call Expert déserté par les salariés qui sont en grève - 10 juin 2013. / © F3 LR

Le Conseil d'Etat a annulé définitivement l'homologation du plan social lancé en 2013 au Call Expert de Saint-Christol-lès-Alès, dans le Gard. Au total, 107 personnes ont perdu leur emploi, après la liquidation judiciaire du centre d'appels gardois en juillet 2013.

Par Zakaria Soullami


Le Conseil d'Etat a annulé, lundi, le plan social du centre d'appels Call Expert Languedoc-Roussillon, basé Saint-Christol-lès-Alès, dans le Gard.

Le comité d'entreprise "n'avait pas disposé, en temps utile, des éléments d'information (...) nécessaires pour apprécier la situation économique et financière du groupe.", a estimé le Conseil d'État.






Des indemnités pour des ex-salariés


En janvier dernier, 33 anciens employés de l'entreprise se sont vus accorder 6 mois de salaires d'indemnité, par le conseil de prud'hommes d'Alès. Les sommes accordées allaient de 5.500 euros à 14.000 euros par salarié, selon l'ancienneté.
Le centre d'appels téléphoniques Call Expert avait été mis en liquidation judiciaire en juillet 2013.

A lire aussi

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : Henri Joyeux s'en défend

Les + Lus