Gard : une passe à poissons sur le Vidourle

Recréer une cascade naturelle pour permettre aux poissons de remonter le Vidourle pour se reproduire. C'est le but de la passe à poissons en construction actuellement sous un pont à Gallargues-le-Montueux. Un ouvrage imposant qui sera mis en eau dès l'automne.

Les travaux sont financés par l'Agence de l'Eau et Réseau Ferré de France.
Les travaux sont financés par l'Agence de l'Eau et Réseau Ferré de France. © France 3 Pays Gardois

De gros rochers artificiels en béton sous une des arches du pont. Les travaux entrepris par l'Agence de l'eau sont impressionnants. Au dessus, un pont emprunté par la voie ferrée. Et en dessous, le Vidourle dont le débit, on le sait, est très variable.

Préserver les poissons

 Pour permettre aux poissons de continuer à nager en paix et même de remonter la rivière pour se reproduire, comme le font les anguilles, il faut que le passage soit continu. Et c'est ce que va permettre la passe. En creusant d'avantage le lit du cours d'eau, et en y fixant une plate forme en béton hérissée de fausses roches, on aménage ainsi un passage "toute saison".
Les plots en béton sont primordiaux pour le passage des poissons
Les plots en béton sont primordiaux pour le passage des poissons © F3 Pays gardois

450 000€ de travaux

Les travaux durent plusieurs mois. C'est l'Agence de l'eau qui en prend la plus grande partie en charge. 80%. Et Réseau Ferré de France met la main à la poche pour 20% des dépenses.
durée de la vidéo: 01 min 36
La passe à poissons sur le Vidourle sera ouverte en septembre 2014


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement nature travaux publics archives pêche