Allègre-les-Fumades : la préfecture retoque le projet d'extension des thermes.

Le projet d'extension des thermes d'Allègre-les-Fumades est rejeté par la Préfecture du Gard pour risques environnementaux. Ce projet d'envergure qui compte accueillir 6 000 curistes par an est de nouveau à l'étude, les travaux sont retardés.

Allègre-les-Fumades (Gard) - les thermes - 2020.
Allègre-les-Fumades (Gard) - les thermes - 2020. © FTV
Les travaux des thermes Les Fumades auraient du commencer début septembre, mais ils ont été retardés par un arrêté préfectoral rendu ce jeudi 8 octobre 2020.

Dans les conclusions rendues par le Préfet du Gard, les conditions de validation du projet butent sur trois points :
Des arguments entendus par Geneviève Coste, maire d'Allègre-les Fumades: 

 

C 'est un milieu fragile, avec des sources sous les thermes, il y a beaucoup de contraintes. Nous allons faire de nouvelles études et redéposer un dossier. 

Geneviève Coste, maire d'Allègre-les Fumades


Des études de sol supplémentaires ont été diligentées par le syndicat intercommunal à vocation unique (Sivu), composé des communes d’Alès et d’Allègre-les-Fumades. Le groupe thermal Arenadour a été choisi pour le développement et l’exploitation du futur complexe.
 

Objectif  : paser de 2500 à 6000 curistes par an

Si hors période Covid, les thermes accueillent en moyenne 300 curistes par jour, soit 2 500 curistes à l'année, le projet de rénovation et d'extension voit grand avec l'objectif d'attirer 6 000 curistes chaque année. 

Le projet prévoit la rénovation du centre, des espaces de soins (dermatologie, voies respiratoires), du spa et des quatre salles d’activités. De nouveaux bâtiments doivent aussi être construits dont une résidence hôtelière comprenant 24 chambres et 43 appartements reliés au centre thermal par un couloir privatif.

Un hall d’accueil avec service de restauration ouvert sur une terrasse, un lieu dédié aux cures rhumatologie et un espace thermal de bien-être thermoludique doivent enfin compléter le complexe thermal. Le tout pour un budget de 24 millions d'euros.
 

Pour le territoire, c'est un apport économique et nous en avons besoin !

Geneviève Coste, maire d'Allègre-les-Fumades


Les extérieurs seront également repensés avec la création d’un jardin aromatique de neuf hectares.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
thermalisme sorties et loisirs économie