INSOLITE. Chasse : deux braconniers tuent un cerf, les gendarmes offrent la viande à une maison de retraite

Deux fusils de chasse, une carcasse de cerf et 48 kilogrammes de viande ont été retrouvés par la Fédération départementale des chasseurs du Gard et la gendarmerie du Vigan, le jeudi 15 février 2024. Les deux chasseurs suspectés ont été auditionnés pour braconnage sur la commune d'Aumessas.

Jeudi 15 février 2024, les agents de la Fédération départementale des chasseurs du Gard ont été informés qu'un acte de braconnage avait eu lieu sur la commune d'Aumessas, près du Vigan, dans le Gard. Accompagnés des gendarmes, ils se sont rendus sur les lieux.

Cerf braconné

Rapidement les recherches aboutissent : dans un sous-bois, les agents et les gendarmes découvrent "la carcasse d'un cerf adulte, dépecée et cachée sous des branchages", racontent-ils.

Deux chasseurs habitent à proximité de cette trouvaille et font partie d'une association locale de chasse qui n'est pourtant pas autorisée à abattre de cerf. Les doutes des forces de l'ordre se portent vite sur les deux hommes, comme ils le racontent sur Facebook.

48 kilos de viande conditionnée

En continuant leurs recherches, les gendarmes retrouvent "48 kg de viande conditionnée sous vide" dans un congélateur, ainsi que deux fusils de chasse. Le tout a été saisi.

La viande elle, a été offerte à une maison de retraite du Vigan.

Infraction au plan de chasse

Durant son audition, un des deux chasseurs a reconnu "avoir tué le cerf", alors qu'il n'en avait pas l'autorisation. Un acte commis "en infraction au plan de chasse", pour lequel il sera convoqué devant le tribunal de Police.