Saisie record d’armes et de drogue à Alès : une filière démantelée dans le quartier de Rochebelle

Publié le
Écrit par Ophélie Le Piver
Au cours de l'opération, les policiers ont saisis 2,4 kg de résine de cannabis, 357 grammes d'herbe, 3,8 kg d'héroïne ainsi que 2,3 kg de produit de coupe.
Au cours de l'opération, les policiers ont saisis 2,4 kg de résine de cannabis, 357 grammes d'herbe, 3,8 kg d'héroïne ainsi que 2,3 kg de produit de coupe. © France 3

Les forces de l’ordre ont procédé à une vaste opération dans le quartier de Rochebelle à Alès (Gard) pour démanteler une filière de trafic de stupéfiants. 2,4 kg de résine de cannabis, l’équivalent de 7 kg d’héroïne et des dizaines d’armes ont été saisies. 7 personnes ont été interpellées.

C'est une saisie record pour la police d'Alès. Ce lundi, 80 membres des forces de l'ordre sont intervenus dans le quartier de Rochebelle à Alès (Gard) pour démanteler une filière de trafic de stupéfiants. Une opération menée après un an d'enquête. “C’est une affaire au long court avec des investigations qui ont été initiées en septembre 2020", raconte Florent Ravel, le commissaire de la circonscription de Sécurité Publique d’Alès-Saint Christol lès Alès. "Tout est parti d’un renseignement anonyme, puis nous avons mis en place des surveillances, techniques et physiques par nos unités qui ont permis d’attester ce trafic en plein cœur de Rochebelle.”

2,4 kg de cannabis, l'équivalent de 7 kg d'héroïne et des dizaines d'armes

Au cours de l'opération, les policiers ont saisi 2,4 kg de résine de cannabis, 357 grammes d'herbe, 3,8 kg d'héroïne ainsi que 2,3 kg de produits de coupe qui, une fois transformés aurait mené à 7 kg la quantité d'héroïne retrouvée. Un véritable record. “L’héroïne c’est quelque chose d’assez nouveau et de rare", s'étonne le commissaire Ravel. "Et c'est aussi ce qui fait que cette opération est exceptionnelle."  La drogue était destinée au bassin alésien, ce qui montre la présence de nombreux consommateurs dans cette zone. L'interpellation régulière de personnes en procession d'héroïne est aussi l'un des éléments ayant alerté les forces de l'ordre.

  

De nombreuses armes lourdes ont également été découvertes sur les lieux. "C'était des armes chargées, approvisionnés, prête à l’usage et à proximité immédiate des lieux de couchage", précise Cyrille Abbé, le substitut du procureur de la République d’Alès. "Donc c'était des armes qui servaient, qui étaient dédiées au trafic de stupéfiant, soit pour assoir une position, soit pour intimider mais souvent les armes vont de paire avec le trafic de stupéfiants." 

7 personnes interpelées 

La filière était gérée par un père, son fils et un ami. Les consommateurs se rendaient dans un bar du quartier pour y passer commande. L'un des revendeurs partait ensuite chercher les produits avant de les livrer à la personne dans le bar. Au total, 7 personnes ont été interpellés, les auteurs du trafic et leurs compagnes. “C’est un cercle très soudé", précise commissaire Ravel. "Il était beaucoup plus compliqué pour nous d’avoir des renseignements et ça a été une des difficultés pour établir la réalité et l’ampleur de ce trafic.”

La plupart doivent être présenté à la justice ce jeudi après-midi dans le cadre d'une comparution immédiate. Mais les interpellations ne sont pour le moment pas terminées. Sur les 7 accusés, 5 sont déjà connus de la justice mais tous n'ont pas un casier lié au trafic de stupéfiants.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.