PHOTOS. Une maison isolée totalement détruite par un incendie, un hélicoptère bombardier d'eau en renfort pour noyer les braises

Le feu a pris dans la nuit, vers 2h40, au nord du Gard, aux confins de l'Ardèche et de la Lozère. L'habitation située dans une zone inaccessible a été entièrement brûlée, l'incendie s'est ensuite propagé à la végétation. Un hélicoptère a fini d'éteindre les foyers chauds ce samedi matin avec 16 largages.

Les sapeurs-pompiers du Gard sont intervenus dans la nuit de vendredi à samedi, pour un feu dans une maison d'habitation avec un étage, sur la commune de Malons-et-Elze. Le bâtiment a été ravagé par les flammes.

Un sinistre dans un secteur très reculé du Mont Lozère

La maison située dans une zone très escarpée en lisière d'une châtaigneraie est inaccessible en voiture. À leur arrivée sur les lieux, après une marche d'environ une heure, les secours ont découvert la bâtisse en pierres de 100m² environ entièrement détruite. Le lieu était inhabité.

L'incendie s'est étendu à la végétation alentour et a brûlé 3.000m² environ. La propagation des flammes a été stoppée avec du matériel de forestage et de ratissage, car il n'y a pas de chemin d'accès et surtout aucun point d'eau.

Un hélicoptère en renfort

L'intervention a mobilisé 30 pompiers et une surveillance du site jusqu'à ce samedi.

Dès le lever du jour, l'hélicoptère bombardier d'eau du département du Gard est intervenu afin de finaliser l'extinction et de noyer les derniers foyers de chaleur. Il a effectué 16 largages.

La gendarmerie et le maire de la commune étaient présents sur les lieux.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité