Après une année de mobilisation, un anniversaire au goût amer pour les gilets jaunes d'Alès

Pour cet anniversaire des Gilets jaunes, ils sont entre 4 et 500 à s'être mobilisés à Alès ce dimanche. Des gilets jaunes, des motards, des syndicalistes... Un anniversaire au goût amer pour eux, car après un an, la situation ne s'est pas améliorée selon eux. Une manifestation qui s'est déroulée dans le calme. / © P. Pidoux. FTV
Pour cet anniversaire des Gilets jaunes, ils sont entre 4 et 500 à s'être mobilisés à Alès ce dimanche. Des gilets jaunes, des motards, des syndicalistes... Un anniversaire au goût amer pour eux, car après un an, la situation ne s'est pas améliorée selon eux. Une manifestation qui s'est déroulée dans le calme. / © P. Pidoux. FTV

Pour cet anniversaire des gilets jaunes, ils ont été entre 400 à 500 à s'être mobilisés à Alès ce dimanche 17 novembre. Des gilets jaunes, des motards, des syndicalistes. Après un an de manifestations, la situation ne s'est, selon eux, pas améliorée.

Par Josette Sanna

Depuis un an, c'est toujours le même refrain… Les gilets jaunes d'Alès se rassemblaient ce dimanche 17 novembre pour marquer le coup pour ce premier anniversaire, dans une ambiance plutôt festive. 
Mais de cette année de mobilisation, quel souvenir gardent-ils ?

On se bat et on se battra jusqu'au bout

"Ce qui m'a marqué ? La prise des ronds-points. On ne les a pas quittés, malgré le froid, la neige, on y était tout le temps. On se bat et on se battra jusqu'au bout ", assure une manifestante

Statu quo

Jusqu'au bout, car à l'heure du bilan, la situation n'a pas beaucoup bougé pour ces gilets jaunes. Elle semble même avoir empiré.

"Moi personnellement, je suis encore plus motivé car je me retrouve dans une situation que je n'avais pas prévue : mon pouvoir d'achat est de plus en plus dur, je vais continuer et ne pas lâcher le morceau", soupire cet autre manifestant.

Je me bats  pour mes petits enfants, c'est pour eux tout ça

"Je me bats  pour mes petits enfants, c'est pour eux tout ça"  déclare Jimmy Pages, organisateur de la manifestation.

Dans le cortège, beaucoup chantent leur colère, mais certains préfèrent la montrer

Le 5 décembre, un second souffle ?

S'ils espéraient être plus nombreux dans les rues d'Alès , tous comptent sur le 5 décembre, date de la grande manifestation de contestation et de convergence des luttes, pour donner un peu plus de souffle au mouvement.
Après une année de mobilisation, un anniversaire au goût amer pour les gilets jaunes d'Alès
Pour cet anniversaire des gilets jaunes, ils ont été entre 400 à 500 à s'être mobilisés à Alès ce dimanche 17 novembre. Des gilets jaunes, des motards, des syndicalistes. Après un an de manifestations, la situation ne s'est, selon eux, pas améliorée. reportage de Pauline Pidoux et Martin Villaret.

Sur le même sujet

Les + Lus