• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Barjac : un jeune soldat réhabilité cent ans après avoir été fusillé pour l'exemple

Les commémorations autour de l'armistice sont aussi l'occasion de révéler des histoires oubliées.A Barjac au nord-est du Gard, un nouveau nom figure sur le monument aux morts...Celui d'un jeune soldat de 19 ans fusillé pour l'exemple en 1916.  / © F3LR E. Terpereau
Les commémorations autour de l'armistice sont aussi l'occasion de révéler des histoires oubliées.A Barjac au nord-est du Gard, un nouveau nom figure sur le monument aux morts...Celui d'un jeune soldat de 19 ans fusillé pour l'exemple en 1916.  / © F3LR E. Terpereau

Les commémorations autour de l'armistice sont aussi l'occasion de révéler des histoires oubliées. A Barjac au nord-est du Gard, un nouveau nom figure sur le monument aux morts.Celui de Philippe Dalen, un jeune soldat de 19 ans fusillé pour l'exemple en 1916. 

Par Josette Sanna

C’est un moment de pure émotion qu’a vécu la famille du soldat Dalen. A midi en ce 11 novembre 2018, un siècle après la fin de la terrible guerre.

Le maire de Barjac dévoile le nom de cet enfant du village  fusillé pour l’exemple dans la Somme en 1916.

Il avait tout juste 19 ans.

Une inscription sur la stèle du monument aux morts en signe de réhabilitation.

"Les Krups, les Citroën, le Peugeot, les Renault  tous ceux qui ont fabriqué des gaz Ibe Farben, ceux là on les appelle des sociétés morales, c'est pourtant elles qu'il fallait juger, pas les malheureux comme Phillippe Dalen", s'émeut le maire Edouard Chaulet.


12 ans de recherches


C’est grâce à Laurent Delauzun, agent communal en charge du patrimoine que la mémoire de Philippe Dalen est honorée aujourd’hui.
12 ans de recherche dans les archives de la commune pour découvrir le destin tragique de ce poilu.
Trop jeune, il s’était tout de même engagé dans l’armée mais sous l’identité de son frère aîné

 "La nuit du 12 au 13 mai 1916 à 17 h, il quitte son régiment et il réapparaît le lendemain, il va être arrêté par les autorités militaires, condamné à mort le 26 mai 1916 et fusillé pour l'exemple le lendemain devant ses camarades et par ses camarades .

Ceux qui l'ont fusillé étaient des soldats de son régiment comme cela se faisait à l'époque, pour montrer l'exemple.


Jean Bourges 83 ans est le neveu de Philippe Dalen. Avec une trentaine d’autres membres de sa famille, ils sont venus de la Drôme et de l’Ardèche pour assister à cette cérémonie.

Peu connaissaient l’existence de cet aïeul...

 "Il est mort pour avoir disparu de 19 h à 7 h le matin. Peut-être était -il sous l'emprise de l'alcool comme c'était souvent le cas à l'époque pour ne pas voir les atrocités", soupire Michèle Dalen, sa nièce

"La honte s'est abattue sur notre famille qui a du quitter Barjac à l'époque, ajoute Jean-Marc  COLLE  son neveu.

 Le nom de Philippe Dalen figure désormais pour l'éternité auprès ce ceux de ses 43 frères d'armes morts pour la France.
 
Réhabilitation à Barjac de Philippe Dalen, soldat fusillé pour l'exemple
Les commémorations autour de l'armistice sont aussi l'occasion de révéler des histoires oubliées. A Barjac au nord-est du Gard, un nouveau nom figure sur le monument aux morts.Celui de Philippe Dalen, un jeune soldat de 19 ans fusillé pour l'exemple en 1916.  - F3LR - D. Moine, E. Terpereau



 

Sur le même sujet

Des enseignants manifestent avec les "gilets jaunes"

Les + Lus