Coronavirus : un COVIDTON organisé par les infirmiers du bassin d'Alès

Les infirmiers libéraux du bassin 'Alès ont récolté et distribué du matériel de protection pour les soignants / © DR
Les infirmiers libéraux du bassin 'Alès ont récolté et distribué du matériel de protection pour les soignants / © DR

L'association des infirmiers libéraux du bassin alésien a anticipé l'épidémie et lancé un appel aux dons de protections pour les personnels soignants, touchés par la pénurie de matériel adéquat.

Par Josette Sanna

Ont-ils eu un sixième sens ou du bon sens tout simplement. Contrairement aux autorités, l'AILBA (l'association des infirmiers libéraux du bassin alésien) a vu la catastrophe venir. Il y a trois semaines, nous avons passé commnde de 600 marques chez un grossiste de matériel médical et nous en avons à nouveau commandé 1000 car nous ne voulions pas vivre la catastophe qui touche nos collègues de l'Est de la France", souligne Dominique Jakovenko, infirmier à Saint-Christol-les-Alès et président de l'association. 

Le but c'était de se mettre en sécurité et de mettre en sécurité nos proches et notre patientèle avant l'arrivée de l'épidémie

L'AILBA, qui regroupe les infirmiers du bassin d'Alès, ( compte envrion 150 adhérents et un carnet d'adresse et de 500 infirmiers dans le Gard,  a sollicité des entreprises, les mairies des communes de l'Agglo pour récupérer du matériel.
 
"On a sollicité les grandes surfaces, les magasins de bricolage, les carrosseries  pour récupérer du matériel de protection pour les voitures des infirmiers à domicile. On avait besoin de tout : charlottes, blouses, masques...  Des masques FFP2 pour les infirmiers ayant des  patients possiblement infectés, mais il n'y en avait pas.

On nous a trouvé des masques chirurgicaux périmés dont l'élastique ne tenait plus et qui ont été renforcés par une de nos mamies qui sait coudre

Ils ont organisé la collecte mardi dernier et ont été victimes de leur succès. "On avait prévu la distribution de 14h à 16 h mais on a tout donné avant la fin tellement les infirmiers manquent de tout. 212 sont venus récupérer du matériel", précise Dominique Jakovenko.
le matériel collecté pour et par les infirmiers d'Alès / © DR
le matériel collecté pour et par les infirmiers d'Alès / © DR

Un appel a été lancé aux infirmiers libéraux qui sont venus sur leur temps libre aider à la collecte et à la distribution de masques, combinaisons...

Une autre collecte le jeudi 2 avril

Dès mardi soir, des infirmiers libéraux ont rejoint des médecins libéraux à l'ouverture de la Maison médicale d'Alès qui  déménagé dans une salle de sport de la Prairie, près du stade Pibarot. 

Une autre collecte doit avoir lieu le jeudi 2 avril à 13h30, 4 bis bloulevard Gambetta, une nouvelle collecte pour tous les infirmiers libéraux du Gard . Cette initiative a été baptisée "Covidton". La bien nommée.

 

Sur le même sujet

Les + Lus