Coronavirus Gard : les maraichers et arboriculteurs manquent de bras pour les récoltes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault .

Fraises, asperges, c’est la saison. Et ces récoltes fragiles nécessitent de la main-d'oeuvre. Mais pour cause de confinement, les travailleurs saisonniers sont rares et avec la fermeture des marchés, les débouchés aussi. Le monde agricole lance un appel à l’aide car il faut récolter.



Dans l'arboriculture, il y a des signes qui ne trompent pas... Et les champs de cerisiers blancs comme neige en sont un. Ce spectacle n'est pas seulement magnifique, il donne surtout le coup d'envoi de la campagne de recrutement des saisonniers.

 



10.000 à 12.000 saisonniers à trouver dans le Gard



Avec le confinement, la tâche pourrait virer au casse-tête. Cette exploitation d'une centaine d'hectares au sud de Beaucaire dans le Gard produit des cerises, des abricots et des pêches notamment. Dès le 15 avril, c'est une armée de bras qui sera nécessaire pour la récolte. Entre 80 et 100 saisonniers.

 

On commence à recruter mais nous sommes inquiets. Ca va être compliqué avec la fermeture des frontières et on va manquer de saisonniers. On attend 40 personnes d'Espagne, du Portugal et de Pologne notamment. On espère que l'appel du ministre de l'Agriculture va nous aider" David Sève, président de la FDSEA 30 et arboriculteur à Beaucaire.



Pour venir en aide au secteur arboricole mais aussi aux maraichers, Didier Guillaume, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation a lancé une campagne de recrutement de 200.000 emplois saisonniers en France. Elle s'adresse aux personnes confinées dont l'activité est suspendue à cause de la crise sanitaire.



Un appel à "sortir de chez soi" qui soulève beaucoup de questions en période de confinement. Et notamment pour la santé de ces travailleurs.

 

Il faut protéger nos salariés donc nous devons réorganiser nos chantiers afin de pourvoir travailler en sécurité" Jérôme Despey, président de la chambre d'agriculture de l'Hérault.



En Occitanie, on estime à 35.000, le nombre d'emplois à pourvoir, dont plus de 10.000 rien que dans le Gard.



La Chambre d'agriculture du Gard informe aussi ses membres des nouvelles mesures misent en place.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité