Emission de gaz à effet de serre : grand nettoyage numérique de printemps dans le Gard

L'opération Cyberworld clean-up day ( jour de nettoyage numérique planétaire ) débute ce lundi. Parmi les premiers à s'investir, commune et entreprises de Bagnols-sur-Cèze dans le Gard. Avec un objectif : dépolluer et nettoyer nos données numériques, en commençant par nos boîtes mail.

Une semaine de dépollution numérique
Une semaine de dépollution numérique © cyberworldcleanupday

Nettoyez vos boites mails, videz les corbeilles, supprimez les messages inutiles ! C'est le grand ménage de printemps des ordinateurs. L 'opération Cyberworld clean-up day  (jour de nettoyage numérique planétaire )débute ce lundi et dure jusqu'à samedi 20 mars. 

Il s'agit de dépolluer nos ordinateurs, tablettes, téléphones.

L’enjeu est de créer une première prise de conscience autour du sujet des émissions de gaz à effet de serre liées au numérique.

Le stockage massif de données sur nos équipements numériques contribuent à en réduire la durée de vie et contribuent à en produire toujours de nouveaux. 

Selon le site "Maxisciences ", à l'échelle planétaire, l'empreinte environnementale du numérique équivaut à un continent de deux à trois fois la France, et à 5 fois le poids du parc automobile français (180 millions de véhicules). 

Le nouveaux équipements, tels que les TV connectées, les ordinateurs, smartphones, box internet, concentrent 59 à 84% des impacts. 

Un mail, c'est 10 gr de CO2 !

Laurent Gautier, K Net Partage

 " Un courriel standard produit environ 4 grammes de CO2, avec une pièce jointe volumineuse, cela peut atteindre 50 grammes ! On reçoit environ 10 000 mails par an. C’est une véritable pollution invisible ," explique Laurent Gautier, à l'initiative de l'opération. " Un clic dégage du CO2 ! Pour stocker toutes nos données, d'énormes ordinateurs sont dans de grands bâtiments où la climatisation nécessaire pollue en masse et en permanence."  

 

 

L'opération veut inciter chacun à supprimer les mails traités, se désabonner des news letters, vider la corbeille tous les jours. 

" Il y a une autre pollution invisible, toutes les données stockées dans les "clouds" : elles font le tour du réseau planétaire indéfiniment afin d’être accessibles partout, tout le temps. Nettoyer ses appareils, smartphone, tablette, ordinateur,  comprend un autre avantage : plus légers, ils seront plus performants, " poursuit le président de K Net Partage. 

Tout un chacun est invité à réfléchir avant de s’abonner à une newsletter ou avant de transférer un courriel.

"Une donnée, c’est aussi de l’argent. Cela rapporte à pas mal d’entreprises qui partagent et revendent nos données. On n’a plus de vie privée en quelque sorte. Si on peut reprendre un peu main sur notre vie…" conclut Laurent Gautier. 

Sensibiliser les entreprises 

K Net Partage et la Jeune Chambre Economique de Bagnols-sur-Cèze et du Gard Rhodanien se sont associées pour relayer à l’échelle du territoire cette semaine d’action mondiale. Entreprises et collectivités sont invitées à participer au défi. Déjà plus de 150 entreprises se sentent concernées. 

Les entreprises gardent et archivent tous les mails. L'enjeu est d'essayer de fonctionner autrement. 

Katrine Cérat, Jeune Chambre économique

 

" Dans un premier temps, il s'agit de faire un état des lieux des boites mails professionnelles et d'enclencher une autre gestion des mails. Trier ce que l'on doit sauvegarder ou pas, " poursuit Katrine Cérat. "Cette semaine sert à une prise de conscience. " 

Le Bagnolais Laurent Gautier a intégré récemment le conseil d’administration de l’association World Clean-up day-France qui promeut la journée de nettoyage mondial de la planète depuis 2017.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie numérique économie environnement