• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gard : la grève des facteurs des Cévennes pourrait s'étendre au centre de tri d'Alès

Le tract des facteurs des Cévennes en grève contre la réorganisation de leurs tournées / © Laura-Laure Galy, France 3 Occitanie
Le tract des facteurs des Cévennes en grève contre la réorganisation de leurs tournées / © Laura-Laure Galy, France 3 Occitanie

Dans le nord-ouest du Gard, une grève des facteurs des Cévennes paralyse depuis la mi-mai 2019 la distribution du courrier. Ils s’opposent à la réorganisation de leurs tournées. Des élus municipaux les soutiennent. Le conflit pourrait s'étendre au centre de tri d'Alès dès le 3 juin.

Par Valérie Luxey

Des services postaux qui tournent au ralenti et des tournées partiellement assurées : plus d'une centaine de villages du Gard sont actuellement impactés par une grève des facteurs des Cévennes. Une cinquantaine d'entre eux est allée ce mercredi 29 mai  à la rencontre des usagers et des élus locaux à Quissac (Gard) pour leur expliquer pourquoi ils s'opposent à la réorganisation de leur temps de travail.


Deux tournées au lieu d'une sur la même amplitude horaire qu'auparavant

Les Centre concernés sont ceux de Saint-Hippolyte-du-Fort, Quissac, Anduze, Le Vigan, Saint-Jean-du-Gard, Saumane, Lédignan et Valleraugue. Les grévistes s’opposent principalement au changement du temps de travail, avec des horaires quotidiens passant de 9 heures à 17 heures (contre 6 heures à 14 heures aujourd'hui).

Ainsi à Lédignan, il est question de supprimer deux tournées et demi sur les 8 existantes. Certains facteurs auraient désormais deux tournées à assurer chaque jour, sur la même amplitude horaire qu'auparavant.


Motion de soutien des élus locaux


Une vingtaine d'élus municipaux a apporté son soutien aux facteurs grévistes en rédigeant une motion. Parmi les signataires, Nicole Pratlong, maire (SE) de Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac, explique :
 

On est solidaires de ces gens-là, car on les voit courir de partout. Nous, on a entamé avec La Poste la numérotation du village et j'ai vu des gens dans un état de fatigue insupportable !


Une transformation inévitable selon la direction


Pour La Poste, il s'agit de recentrer les activités sur la distribution des colis et d'augmenter la flexibilité. Ces tournées décalées dans la journée sont une nécessité face à la baisse continue du courrier et la montée en puissance du e-commerce et des livraisons pour ses clients, selon Simon Del Castillo, le directeur de la communication de La Poste courriers et colis Occitanie :
 

Ces nouveaux usages-là, ils en ont besoin le matin, mais également l'après-midi. Si La Poste ne le fait pas aujourd'hui, demain c'est l'emploi des facteurs qui va être remis en cause.


L'absence de courrier inquiète les entreprises


En attendant, plusieurs centaines de colis sont en souffrance à La Poste de Quissac et la distribution du courrier est ralentie. Pour certains usagers, cette grève entamée le 20 mai 2019 a des conséquences. Depuis le début du mouvement, la boîte aux lettres de Frédéric Di Bernardo, gérant d'une entreprise de maçonnerie à Quissac, demeure désespérément vide. L'entrepreneur s'inquiète de la désaffection de ses clients et de la réception des factures de ses fournisseurs.


Le centre de tri d'Alès en grève dès lundi ?


Et la mobilisation pourrait s'étendre dès lundi 3 juin aux 8 sites de l'Etablissement du Grand Alès, alors que les négociations, relancées mercredi entre syndicats et direction, demeurent pour l'instant dans l'impasse. Les centres de tri du Grand Alès pourraient donc rejoindre le mouvement en début de semaine prochaine, un préavis de grève ayant été déposé par la CGT. Voici le reportage d'Arnaud Richard et Laura-Laure Galy.
 
La Poste du Gard : vers une extension de la grève ?
Dans le nord-ouest du Gard, une grève des facteurs des Cévennes paralyse depuis la mi-mai 2019 la distribution du courrier. Ils s’opposent à la réorganisation de leurs tournées. Des élus municipaux les soutiennent. Le conflit pourrait s'étendre au centre de tri d'Alès dès le 3 juin. Avec Nicole Pratlong, maire (SE) de Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac, Simon Del Castillo, directeur de la communication de La Poste courriers et colis Occitanie et Frédéric Di Bernardo, gérant d'une entreprise de maçonnerie à Quissac. - France 3 Occitanie - Arnaud Richard, Laura-Laure Galy

A lire aussi

Sur le même sujet

Incendies dans le Gard : la circulation perturbée

Les + Lus