Gard : rave party de 1 200 teufeurs à Lirac, l'évacuation est terminée

Près de 1 200 raveurs se sont rassemblés à Lirac dans le Gard ce week-end. Une rave party illégale et sans respect des mesures sanitaires liées au covid. Ce lundi matin, l'évacution commencée dimanche, est achevée.

Une rave party rassemblant 1 200 personnes a eu lieu à Lirac dans le Gard
Une rave party rassemblant 1 200 personnes a eu lieu à Lirac dans le Gard © Pauline Pidoux FVT Occitanie
Dès samedi 23 h, les fêtards sont arrivés sur ce terrain situé en pleine campagne entre Lirac et Tavel, près du massif Romagnac. Suite à l'appel d'un élu, plus d 'une centaine de gendarmes sont intervenus dimanche afin de les déloger à deux reprises. 

Le rassemblement était sans autorisation, et inscrit dans un contexte Covid19. Des problèmes de geste barrière et de port du masque ont été constatés en masse parmi les participants. Les gendarmes ont procédé à une distribution de masques en arrivant. 
 

Plusieurs personnes ont été verbalisées, notamment pour usage de stupéfiants et alcoolémie. Selon le procureur de la République, plusieurs personnes parmi les organisateurs ont été interpellées. Cinq camions auraient été saisis par les gendarmes, ainsi que le groupe électrogène et la sono. 

La rave paty a eu lieu sur un espace naturel protégé. Il reste sur place quelques déchets et une voiture dans un ravin. 
 

Nous avons eu peur des incendies, l'endroit est à risques !

Cédric Clemente, maire de Lirac



La sous-préfète du Vigan, de permanence pour la préfecture du Gard, s'est rendue ce dimanche sur les lieux pour faciliter l'évacuation de la rave.
 
La commune va porter plainte, un arrêté communal interdisant ce genre de fête depuis 2 ans. 





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société faits divers culture