Incendie dans le centre-ville d'Alès : garde à vue levée, la piste accidentelle retenue

Dans la nuit du samedi 20 avril au dimanche 21 avril, le dernier étage d’un immeuble du centre-ville d’Alès a pris feu. Un individu placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête est ressorti libre. La cause accidentelle a été établie.

Ce lundi 22 avril à 8h30, un expert était sur les lieux de l’incendie, dans le centre-ville d’Alès, pour déterminer la cause de l’embrasement du logement. Dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 avril, un appartement situé au quatrième étage d’un immeuble a pris feu aux alentours de 2 heures du matin.

Une personne interpellée, présente sur les lieux, a été placée en garde à vue. Celle-ci a été levée à 16h30 ce lundi. Il n’encourt aucune poursuite pénale. En effet, l’expert a établi une cause accidentelle. L’appartement était occupé par des personnes sans domicile fixe avec l’autorisation du fils de la propriétaire.

Les habitants de l’immeuble, évacués dans la nuit, se relogent par leurs propres moyens.