Intempéries. Gard : un an après les inondations meurtrières à Valleraugue, le village cévenol poursuit sa reconstruction

Souvenez-vous, c'était il y a un an. 22 villages autour de Valleraugue dans le Gard et 3 dans l'Hérault étaient dévastés par un épisode cévenol. Un torrent d'eau emportait tout sur son passage : ponts, routes et maisons. Il y a eu plusieurs dizaines de millions d'euros de dégâts et surtout 2 morts.

Dans le lit de l'Hérault, ce 21 septembre 2021, un filet d'eau... Sur ses berges, la vie paisible dans les Cévennes a repris son cours... A Valleraugue, un an après, il n'y a presque plus de traces visibles des inondations de 2020.

C'était le 19 septembre, une vague de 5 mètres de haut submergeait ce village des Cévennes gardoises qui abrite un peu plus de 1.000 habitants. Au lendemain de cet épisode cévenol qui a fait 2 morts, les dégâts sont impressionnants...

De nombreux commerces, dévastés par la violence de l'eau ont dû fermer pour de longs mois... Il a fallu tout refaire à neuf.

On a rouvert le 8 avril 2021, les inondations ont eu lieu le 19 septembre 2020. Ca fait long. Très long pour tout le monde.

Pierre-Yves Martin, boucher-charcutier à Valleraugue.

Pour que la vie reprenne au plus vite, il a d'abord fallu rétablir les accès aux différents hameaux de la commune. Dans la vallée, presque tous les ponts ont été endommagés. Comme celui-ci, emporté en 3 heures par les eaux du Clarou.

La reconstruction a éte une priorité, pour la sécurité des habitants, comme pour leur moral.

Tout a été détruit en quelques heures mais on a reconstruit les infrastructures rapidement. On a vite rouvert les routes et remis les ponts en état grâce aux artisans et à la solidarité de la commune. C'était très important pour la population qui a été très choquée. Mais on y travaille encore aujourd'hui.

Joël Gauthier, maire de Valleraugue.

Au-delà des réparations, ces inondations resteront dans les mémoires des habitants. L'un d'eux, employé municipal, y a perdu la vie. Une autre victime est également décédée.
La commune a refait son plan de prévention des risques, avec une surveillance accrue de l'Hérault et de ses affluents.

Voir notre reportage à Valleraugue.

Retour en chiffres sur ces intempéries

Le 19 septembre 2020, le niveau du fleuve Hérault montait de 4 à 7 mètres en moins de 8 heures. Un épisode méditerranéen venait de s'abattre sur les Cévennes gardoises. Par endroit, notamment entre Valleraugue, Saint-André-de-Majencoules et Le Vigan, il est tombé 700mm d'eau en 24 heures, soit la moyenne de 4 mois de précipitations. 23 communes du Gard et 3 de l'Hérault ont été sinistrées.

Des milliers de mètres cubes d'eau ont tout emporté et inondé sur leur passage, routes, ponts, maisons, notamment sur la commune nouvelle de Val-d'Aigoual.
26 ponts et routes ont été endommagés et sont restés coupés un temps.

Le bilan est de 2 morts, 46 sauvetages de personnes par les pompiers et 421 mises en sécurité.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cévennes nature parcs et régions naturelles inondations météo intempéries climat environnement