Au large de la Camargue, une bombe de 30 kg dans les filets d'un bateau de pêche

Au large de la Camargue, un pêcheur a ramené dans ses filets une bombe de 30 kg équivalent TNT datant de la seconde guerre mondiale. Le groupement de plongeur démineur est intervenu. 

Au large de la Camargue, un pêcheur a ramené dans ses filets une bombe de 30 kg équivalent TNT datant de la seconde guerre mondiale. Le groupement de plongeur démineur est intervenu. (image d'illustration)
Au large de la Camargue, un pêcheur a ramené dans ses filets une bombe de 30 kg équivalent TNT datant de la seconde guerre mondiale. Le groupement de plongeur démineur est intervenu. (image d'illustration) © Préfecture maritime
Le 28 mars 2019, au large de la Camargue, un pêcheur a ramené dans ses filets une bombe de 30 kg équivalent TNT datant de la seconde guerre mondiale. Le pêcheur a contacté le sémaphore de Cap Couronne à Martigues qui a envoyé le groupement de plongeur démineur de la Méditerranée intervenir sur la munition.

Fort heureusement cette munition n’a provoqué aucun accident.

Cette découverte est l’occasion pour la Préfecture maritime de rappeler les mesures de prudence obligatoire dans un tel cas :


100 000 engins explosifs

Le signalement en mer d’une munition historique est défrayée à hauteur 90 euros pour les particuliers (plongeurs, scaphandriers, etc.) et 300 euros pour les navires (professionnels de la mer). En revanche, le non-respect de ces consignes de prudence est passible d’une amende.

On estime qu’il resterait environ 100 000 engins explosifs encore immergés en Méditerranée, la plupart datant de la seconde guerre mondiale. Ces munitions représentent un réel danger pour les usagers de la mer.
 
© Préfecture maritime
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter