Un simple contrôle de véhicule, effectué la semaine dernière à Aigues-Mortes dans le Gard, a permi aux gendarmes de Vauvert de découvrir un butin composé de cigarettes de contrefaçons, armes, argent liquide et carburant volé.
 

Il y a une semaine, suite à un contrôle de véhicule sur la commune d' Aigues-Mortes, les militaires du peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie nationale (PSIG) de la compagnie de Vauvert, ont découvert une dizaine de cartouches de cigarettes de marque MARLBORO contrefaites.

Grâce aux informations données par le conducteur de la voiture, placé en garde garde à vue et au travail des enquêteurs, les gendarmes ont fait une perquisition chez un des complices du suspect.

Là, il ont trouvé un drôle de pactole : 

  • 40 cartouches de cigarettes de marque MARLBORO contrefaites
  • 6740 euros en numéraire,
  • 478 grammes de résine de cannabis et une chambre de culture
  • 7 fusils de chasse non déclarés,
  • 7 oiseaux protégés de race chardonneret ,
  • 400 litres de gasoil et 7 pompes de siphonnage.
  •  
Selon les gendarmes du Gard, cette activité menée depuis l'été 2019 aurait généré plus de 4000 euros de bénéfices. 

Les deux personnes impliquées dans ces trafics, dont l’une a été placé sous contrôle judiciaire,  seront convoquées devant le tribunal correctionnel de Nîmes en février 2020.

Le carburant volé donné à la SNSM


Le  gasoil aurait été principalement siphonné sur les communes gardoises de Vergèze et de Gallargues -le-Montueux.

Les victimes des vols de carburant n’ayant pas été identifiées, la totalité des bidons ont fait l'objet d'un don : avec l’accord du Procureur de la République de Nîmes, les 400 litres de gasoil été livrés à la Société Nationale des Sauveteurs en Mer (SNSM) du Grau du Roi.