Gard : escape game en mer au Grau-du-Roi, échappez aux pirates de Méditerranée

C'est un concept unique que viennent de lancer des excursionnistes du Grau-du-Roi : un escape game en bateau et sur la plage. Un air de Pirates des Caraïbes pour limiter la contagion du coronavirus plus forte en milieu fermé et attirer les joueurs locaux en cette période touristique difficile.
Décor de pirate pour cet escape game sur les bancs de sable de l'Espiguette, dans le Gard.
Décor de pirate pour cet escape game sur les bancs de sable de l'Espiguette, dans le Gard. © F3LR
Cinq amis faits prisonniers par un pirate sont embarqués jusqu'à un banc de sable de L'Espiguette, près du Grau-du-Roi. Ils devront se libérer et retrouver le trésor de Barbe Noire pour retourner à bon port. Insolite, l'escape game conçu par deux spécialistes des excursions en mer permet de prendre l'air loin des pièces fermées traditionnellement conçues pour ce jeu collectif à la mode.

Une formule inventée pendant le confinement

Mélanie Garcia et Alex Gonzalez, les "inventeurs" du trésor de Barbe Noire, travaillent à Port-Camargue où ils organisent habituellement des excursions en bateau. Durant le confinement, il ont réfléchi à un nouveau concept. Proposer un escape game en plein air et même en pleine mer... une façon de limiter le risque de contagion, les espaces confinés étant toujours à proscrire en ces temps de pandémie. 
Dans l'eau, sur la plage et sur le bateau, les joueurs respirent l'air marin durant tout l'escape game.
Dans l'eau, sur la plage et sur le bateau, les joueurs respirent l'air marin durant tout l'escape game. © F3LR
Une nouveauté pour tenter de pallier la baisse des recettes prévisible cet été pour ces professionnels du tourisme. Moins de clients étrangers à la découverte de la côte gardoise. Il fallait donc proposer aux "locaux" une activité ludique, une excursion originale pour tous ceux qui connaissent déjà les paysages du Grau-du-Roi et de l'Espiguette.

Ce jour-là, cinq amis de Montpellier et Aix-en-Provence se lancent dans l'aventure pour fêter l'anniversaire de l'une d'entre eux, Emilie. Pour la jeune fille, la surprise est totale.

Un peu stressée mais franchement, j'ai pas regardé s'il y avait des détails sur internet, comme ça on est surpris, c'est nickel!

Mélanie, 24 ans, esclave de Barbe Noire

Pour France 3 Languedoc-Roussillon, Raphaëlle Talbot et Julianne Paul ont embarqué avec les concurrents à Port-Camargue.
durée de la vidéo: 01 min 57
A Port-Camargue,un escape game en mer… aux airs de Pirates des Caraïbes ©F3LR

Epreuves physiques et énigmes à résoudre

Courir à plusieurs en étant attachés et affronter un parcours d'obstacles dans le sable. Voilà pour le côté physique. Mais pour se détacher comme pour trouver le trésor convoité, les concurrents doivent également faire preuve d'observation et de perspicacité. Et aussi de rapidité... Le groupe d'Emilie a relevé le défi en 52 minutes. 
Emilie et sa bande, après 52 minutes d'épreuves en plein air.
Emilie et sa bande, après 52 minutes d'épreuves en plein air. © F3LR
Le bateau utilisé pour l'escape game en mer peut accueillir jusqu'à 12 personnes. Comptez de 25 à 42 euros par personne pour cette activité que les inventeurs espèrent pérenniser tout au long de l'année... à condition de troquer les maillots de bain contre des combinaisons en hiver !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie covid-19 jeux sorties et loisirs insolite littoral loisirs méditerranée mer nature déconfinement société