• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gard : Une escroquerie à la mise aux normes de canots de survie

L'escroc démarchait les plaisanciers directement sur les pontons dans différents ports en leur faisant croire qu'il allait remettre aux normes les canots de survie ou les extincteurs installés sur les navires. L'homme se faisait rémunérer en liquide. Il a été placé en garde à vue.  / © Gendarmerie nationale
L'escroc démarchait les plaisanciers directement sur les pontons dans différents ports en leur faisant croire qu'il allait remettre aux normes les canots de survie ou les extincteurs installés sur les navires. L'homme se faisait rémunérer en liquide. Il a été placé en garde à vue.  / © Gendarmerie nationale

L'escroc démarchait les plaisanciers directement sur les pontons dans différents ports en leur faisant croire qu'il allait remettre aux normes les canots de survie ou les extincteurs installés sur les navires. L'homme se faisait rémunérer en liquide. 

Par Olivier Le Creurer

L'escroc démarchait les plaisanciers directement sur les pontons dans différents ports régionaux et les persuadait par un prix attractif, à lui laisser leur radeau de survie. L'homme se faisait rémunérer en liquide. Il emportait le radeau et le conservait plusieurs semaines afin de simuler la période de révision. Passé ce délai, il les rendait à leurs propriétaires respectifs sans qu'aucune opération de vérification ne soit réalisée, avec des documents faussement renseignés, attestant de la mise en conformité. Il opérait également sur les extincteurs installés dans les navires.
 

Six mois d'enquête


Après six mois d'enquête, l'auteur a été interpellé par la brigade nautique côtière et la communauté de brigade du Grau du Roi. Il aurait ainsi porter préjudice à une dizaine de victimes dans le Gard et les départements limitrophes. 

Placé en garde à vue la semaine dernière, l'auteur, déjà recherché par la justice pour d'autres faits identiques s'est vu notifier une convocation devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour répondre des faits d'escroquerie, abus de confiance, mise en danger de la vie d'autrui, faux et usage de faux, travail dissimulé et usurpation d'identité.

Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus