• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gard : François Ruffin annoncé à Dions le 16 mars, pour le grand rassemblement des Gilets jaunes

François Ruffin, député La France Insoumise, à la rencontre de Gilets jaunes au niveau du rond-point Grand M, à Montpellier, jeudi 13 décembre. / © Daniel de Barros / France 3 Occitanie
François Ruffin, député La France Insoumise, à la rencontre de Gilets jaunes au niveau du rond-point Grand M, à Montpellier, jeudi 13 décembre. / © Daniel de Barros / France 3 Occitanie

Le député de La France Insoumise François Ruffin est annoncé samedi 16 mars à Dions (Gard), qu'il présente comme "le gros point de rassemblement [des Gilets jaunes, NDLR] du sud de la France". Il viendra y présenter son documentaire consacré au mouvement, accompagné d'Yvan Le Bolloc'h et son groupe.

Par Valérie Luxey

Dions (Gard) sera-t-il l'épicentre de la mobilisation des Gilets jaunes du grand sud, ce samedi 16 mars 2019 ? François Ruffin (La France Insoumise) l'affirme. Dans une vidéo mise en ligne sur sa chaîne You Tube, le député de la 1ère circonscription de la Somme annonce sa venue et appelle les Gilets jaunes à "sortir partout en France" pour l'acte 18 du mouvement.


16 mars 2019, date symbolique


La date n'a pas été choisie au hasard : le 16 mars coincide avec les 4 mois du mouvement des Gilets jaunes et surtout avec la fin du Grand débat national présenté par le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, comme une tentative de répondre à leur colère. Dans ce contexte, l'élu précise que Dions, dans le Gard, sera "le gros point de rassemblement du sud de la France".


Faire renaître "Marcel", archétype du Gilet jaune


François Ruffin se rendra non loin de là, à la Manade du Gardon, sur la commune de Sainte-Anastasie, entre Dions et Blauzac, pour présenter en avant-première son documentaire "J'veux du soleil", co-réalisé avec Gilles Perret, fruit des rencontres des 2 auteurs avec les Gilets jaunes de toute la France en décembre 2018. Le député de La France Insoumise a trouvé à Dions ce qu'il considère comme un symbole incarnant tous les Gilets jaunes : le portrait de "Marcel", peint par le street artiste Swed Oner, que les forces de l'ordre avaient enlevé lors de l'évacuation du rond-point, à la mi-décembre 2018 :
 

Dions, c'était le rond-point où se trouvait le panneau en 4x3 de "Marcel", dessiné par Swed Oner. Une véritable œuvre d'art populaire ! Elle a été retrouvée à la décharge municipale ! Donc, on va faire renaître Marcel ! Le rôle de l'intellectuel,  du médiateur,  de l'artiste, du chanteur, de l'écrivain, c'est de venir accoucher de choses qui sont souterraines et qui n'ont pas encore germé. Le problème, c'est qu'il y a eu trop peu de Swed Oner sur les rond-points. Il faut cette jonction entre les classes populaires et les classes intermédiaires.


De Bernard à Marcel :


A l'origine, l'artiste Languedocien Swed Oner, spécialiste des portraits d'anonymes, travailleurs de l'ombre ou immigrés notamment, s'est inspiré d'un Gilet jaune appelé Bernard. Mais son œuvre a rapidement été rebaptisée "Marcel" par les Gilets jaunes du rond-point de Dions, qui y ont vu l'archétype des membres de leur mouvement. 
 


Yvan Le Bolloc'h et son groupe également annoncés 


Le comédien et musicien Yvan Le Bolloc'h est également annoncé avec son groupe "ma guitare" pour cette soirée gratuite qui doit débuter à 17 heures et s'achever par la projection en plein air du documentaire, dont la sortie en salles est prévue le 3 avril 2019.


Première visite de François Ruffin à Dions en décembre


Le rond-point de Dions était l'un des points de rassemblement emblématique des Gilets jaunes du Gard. Situé sur la RN 106, le barrage qu'il y avaient installé en novembre et décembre 2018 avait occasionné d'importants bouchons, dûs au blocage de nombreux poids lourds. François Ruffin s'y était rendu une première fois le 13 décembre 2018.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les images de la manifestation lycéenne

Les + Lus