Coronavirus : pour échapper au confinement il promène son chat en laisse sur la plage et se fait verbaliser par un drone

Le drone de la brigade nautique du Grau-du-Roi a repéré la personne contrevenante sur la plage sud de la ville vendredi 3 avril. Une balade au goût amer puisqu'elle aura coûté 135€ d'amende au promeneur.

DR
DR © Gendarmerie du GARD

Depuis le début du confinement, les forces de l'ordre de la région Occitanie utilisent différents moyens de vérifier si certaines personnes ne respectent pas la loi.
 
Ainsi, dans le Gard, la brigade nautique de la gendarmerie du Grau-du-Roi utilise un drone pour vérifier que personne ne se promène sur la plage. Pour rappel, l'accès au littoral méditerranéen est interdit dans la région Occitanie.  
    

Une laisse longue de 8 mètres 


C'est avec ce même drone que les gendarmes repèrent le 3 avril en fin d'après-midi, une personne promenant son chat sur la plage sud du Grau-du-Roi. Le chat, de race Angora est attaché au bout d'une laisse longue de 8 mètres !

Après avoir aperçu le drone, le promeneur tente de rentrer chez lui mais se retrouve nez à nez avec les gendarmes. Pris en flagrant délit, la personne écope de 135€ d'amende. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature coronavirus/covid-19 santé société police sécurité faits divers méditerranée mer