Une Gardoise qui a perdu plus de 200 kilos parcourt 480 km à vélo entre Nîmes et Toulouse

Sensibiliser contre les dangers de l'obésité : c'est la mission que s'est donnée Annick Contierro, une Gardoise qui a perdu plus de 200 kilos il y a une dizaine d'années. Elle a décidé de faire Nîmes-Toulouse à vélo pour sensibiliser sur le sport et l'obésité.

Après avoir perdu plus de 200 kilos il y a une dizaine d'années, Annick Contiero a décidé de prendre son vélo pour parcourir les 480 km qui séparent Nîmes de Toulouse.

Sensibiliser contre les dangers de l'obésité


C'est un défi personnel pour la bonne cause : Annick Contiero s'arrêtera de ville en ville entre Nîmes et Toulouse pour des conférences et des moments de rencontre autour du sport et de l'obésité. Elle s'est donnée une semaine pour aller jusqu'à la capitale de l'Occitanie. Arrivée prévue : samedi 30 septembre.


Un reportage de  Pauline Pidoux et Bruno Pansiot-Villon
Sensibiliser contre les dangers de l'obésité : c'est la mission que s'est donnée Annick Contierro, une Gardoise qui a perdu plus de 200 kilos il y a une dizaine d'années. Elle a décidé de faire Nîmes-Toulouse à vélo pour sensibiliser sur le sport et l'obésité. ©F3 LR

Annick a perdu plus de 200 kilos


Sur les routes, difficile d'imaginer qu'elle a passé 6 ans de sa vie en fauteuil roulant à cause de son poids. Il y a une dizaine d'années, Annick pesait 300 kg. Après une chirurgie, elle a pu reprendre progressivement une activité physique. Mais elle est suivie par un préparateur physique, un kiné et une diététicienne.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité