Gilets Jaunes : chômage partiel pour les salariés du groupe Auchan à Nîmes

Le personnel du groupe Auchan travaillant sur la plateforme de Saint-Cézaire, dans le Gard qui alimente les hypermarchés de la région est en chômage partiel depuis ce mardi matin. Cette mesure est la conséquence directe du blocage de la zone industrielle de Saint-Cézaire par les gilets jaunes.
Les gilets jaunes bloquent depuis plus d'un mois l'entrée à la zone industrielle de Saint-Cézaire, dans le Gard - 18 décembre
Les gilets jaunes bloquent depuis plus d'un mois l'entrée à la zone industrielle de Saint-Cézaire, dans le Gard - 18 décembre © France 3 LR / D.Moine
La mesure avait été annoncée. Elle est appliquée depuis ce mardi matin. Le groupe Auchan a engagé à Nîmes des mesures de chômage partiel pour son personnel employé sur la plateforme qui alimente les hypermarchés de la région.

450 personnes concernées


Ajouté au prestataire logistique et aux intérimaires, 450 personnes au total sont concernées. C’est la conséquence directe du blocage de la zone industrielle de Saint-Césaire depuis un mois.
 

Le blocage dure depuis un mois

 

Depuis un mois, les gilets jaunes sont présents à l’entrée de la zone industrielle de Saint-Cézaire. Et, depuis un mois, à chaque fois qu’un camion arrive au niveau des gilets jaunes, c’est le même rituel. Arrêt obligatoire et inspection.
Si le camion est vide, il peut passer, s’il ne l’est pas et transporte des denrées alimentaires, arrêt obligatoire.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société prix du carburant consommation économie emploi