• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Grève à la SNCF : à Nîmes, la gauche rassemblée pour soutenir les cheminots

Une centaine de personnes environ se sont rassemblées devant la gare de Nîmes. / © FR3 Occitanie / Jean-Philippe Faure
Une centaine de personnes environ se sont rassemblées devant la gare de Nîmes. / © FR3 Occitanie / Jean-Philippe Faure

Alors que le gouvernement se dit déterminé à aller "jusqu’au bout" de la réforme de la SNCF, et alors que les cheminots sont à nouveau en grève ce dimanche 8 avril, les partis de gauche du Gard ont appelé à un rassemblement de soutien au mouvement devant la gare de Nîmes.

Par Richard Duclos

Devant la gare de Nîmes ce dimanche 8 avril à midi, plus de 100 personnes se sont rassemblées pour exprimer leur soutien à la grève des cheminots.

Une manifestation à l’initiative de la gauche, tous partis confondus.

"Notre position vis-à-vis du gouvernement n’est pas conjoncturelle", déclare Luc Gibelin, vice-président de la Région Occitanie (PCF), chargé des transports.


Notre soutien à la SNCF [ndlr :aux cheminots] existe depuis longtemps, ce n’est pas une récupération, c’est un soutien à des salariés qui sont attaqués et qui défendent le service public bien au-delà d’un statut individuel.


Pour Luc Gibelin, il faut bien réformer la SNCF, mais pas comme cela :

S’attaquer au statut des cheminots ne règle en rien la question de la ponctualité des trains, la question de l’état du réseau. En Occitanie ce sont 50% des lignes qui sont considérées comme devant avoir des moyens supplémentaires, ce n’est pas en remettant en cause le statut des cheminots qu’on va résoudre ces questions.


Nîmes : la gauche soutient la grève des cheminots
Luc Gibelin, Vice-président de la Région Occitanie (PCF), chargé des transports - France 3 Occitanie


Une partie des manifestants était constituée de cheminots grévistes, sortant tout juste d’une AG lors de laquelle ils ont voté la poursuite de leur mouvement.

Une caisse de solidarité a par ailleurs été ouverte aujourd’hui.


Le reportage de Jean-Philippe Faure et Nicolas Chatail :
Grève à la SNCF : à Nîmes, la gauche rassemblée pour soutenir les cheminots
Avec : Jean- Luc Gibelin, vice-président PCF de la région Occitanie en charge des transports ; Karine Voinchet, militante France insoumise Gard ; Philippe Paris, responsable FO cheminot Gard Cévennes  -  France 3 Occitanie - Reportage : Jean-Philippe Faure et Nicolas Chatail


62% des Français favorables à la réforme


De son côté, le gouvernement défend sa réforme. "Je reçois des messages de Français qui soutiennent le gouvernement, en disant qu’il faut aller jusqu’au bout. Eh bien c’est ce que nous allons faire", a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe dans un entretien au Parisien.

Selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche réalisé les 5 et 6 avril, une large majorité des Français (62%) souhaite que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme de la SNCF en dépit du mouvement de grève en cours. Une progression de 11 points depuis les 30/31 mars.



Sur le même sujet

Gilets jaunes : ambiance "bon enfant" à Aimargues dans le Gard

Les + Lus