La fermeture administrative d'un centre accueillant des jeunes dans une mosquée du Gard crée la polémique

Un accueil collectif de mineurs hébergé par la mosquée Al Foqane a été fermé à Vauvert samedi 14 octobre sur décision de la préfecture du Gard. Il abriterait une école coranique selon le député RN Nicolas Meizonnet. Les responsables de l'association visée s'en défendent.

La décision préfectorale suscite une avalanche de réactions et de questions. Un accueil collectif de mineurs a été fermé à Vauvert samedi 14 octobre sur décision de la préfecture du Gard. La structure concernée, l'association Academy K dispense des cours d'enseignement de langue arabe, est installée dans les locaux de la mosquée Al Forqane.

"Ce samedi 14 octobre, le Service départemental d’incendie et de secours du Gard (SDIS 30) et le Service départemental à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (SDJES) ont procédé à un contrôle programmé d’un accueil collectif de mineurs au sein de la mosquée Al Forqane de Vauvert. Cet établissement n’ayant pas accompli les formalités nécessaires prévues par les textes en vigueur, Jérôme Bonet, préfet du Gard a décidé de procéder à sa fermeture", précise la préfecture du Gard dans un communiqué envoyé aux rédactions.

La mosquée Al Forqane de Vauvert accueille l'association culturelle Academy K. Elle organise "des ateliers linguistiques d'initiation à la langue arabe", précise Toufik Kouira, son président. "L'arrêté concerne la réglementation relative à l'accueil des jeunes", ajoute Mr Kouira, joint au téléphone par France 3 Occitanie. Nous avons des démarches administratives à accomplir dans ce sens".

Manquements

Academy K propose "des activités d'apprentissage autour de la langue arabe, de l'initiation au coran, de cours de culture islamique, d'activités manuelles et d'ateliers de modelage dans sept salles diffrentes, sous l'autorité de 8 animatrices", détaille l'arrêté préfectoral. Il pointe plusieurs manquements : défaut de présentation du projet éducatif, problèmes de contrôle de l'honorabilité des intervenants, défaut de présentation d'assurance...

École coranique selon le député RN

Pour Nicolas Meizonnet, député RN de la deuxième circonscription du Gard, l'accueil a été fermé car ce serait une école coranique recevant illégalement une centaine d'enfants."Des mineurs sont accueillis sans que la structure ait les autorisations nécessaires. D'après les informations dont je dispose il s'agit d'une école coranique clandestine", insiste le député, joint au téléphone par France 3 Occitanie.

Menaces de mort

"Après le communiqué de Nicolas Meizonnet nous avons eu des menaces de mort via les réseaux sociaux", ajoute Toufik Kouira. Sur X (ex-twitter), des internautes veulent "raser la mosquée", qualifiée de "nid de cafards" sur la toile.

Imam interdit

En février 2022, l'imam Ismaïl, interdit dans plusieurs villes et très controversé, avait prévu une conférence à la mosquée Al Forquane de Vauvert. Nicolas Meizonnet, député RN de la 2e circonscription, avait écrit au ministre de l'Intérieur pour qu'elle n'ait pas lieu.

La conférence avait finalement été interdite par arrêté municipal "par crainte de troubles à l'ordre public".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité