Ligue 1 : Nîmes s'incline 2-4 face au PSG

Nîmes - PSG le samedi 1er septembre 2018 / © Pascal GUYOT / AFP
Nîmes - PSG le samedi 1er septembre 2018 / © Pascal GUYOT / AFP

Le promu en Ligue 1, Nîmes recevait ce samedi au stade des Costières le géant PSG. Vaillants et combatifs, les crocos ont réussi à coller aux basques des parisiens, mais c'est finalement le champion en titre qui s'imposent 4 buts à 2. 

Par Eline Erzilbengoa

Le PSG aux Costières, incroyable mais bien vrai !

Pour cette 4e journée de Ligue 1, les Nîmois devaient composer avec un adversaire de taille. Quelques changements ont donc été opérés par rapport aux trois premières journées. Mais les hommes de Bertrand Blaquart, positionnés en 4-3-3, ont attaqué le match de la même façon que face à Marseille. 
 
Les supporters du Nîmes Olympique prêts pour le combat face au PSG samedi 1er septembre 2018 / © Olivier Le Creurer / France 3 Occitanie
Les supporters du Nîmes Olympique prêts pour le combat face au PSG samedi 1er septembre 2018 / © Olivier Le Creurer / France 3 Occitanie

Dès les premiers temps de jeu, poussés par des supporters déchaînés, les crocodiles n'ont tremblé que sur un corner joué long que Kylian Mbappe n'arrive pas à transformer.

Accrocheurs, ils n'ont pourtant pas réussi à se créer d'occasion.
 

Deux coups de maître des parisiens


À la 30e minute les jambes se font lourdes côté nîmois. Laissant le ballon aux Parisiens, les crocos attendaient leurs adversaires qui n'ont pas tardé à ouvrir le score par l'intermédiaire de Neymar. Initié par Thomas Meunier côté droit, le belge réalise un une-deux avec Mbappe puis centre pour le Brésilien qui s'arrache pour battre Bernardoni (36e).

Menés, les Nîmois sont cloués sur place 4 minutes plus tard après une superbe inspiration d'Angel Di Maria qui surprend le gardien nîmois en tirant directement un corner (40e).
 

Avant de rentrer aux vestiaires, les Nimois se créent leur première occasion avec une frappe de Baptiste Guillaume, malheureusement détournée par Areola.
 

Les crocos héroïques


À la reprise, Antonin Bobichon remplace Diallo et fait chavirer les Costières à la 63e minute en envoyant son ballon tout droit dans la lucarne d'Areola. 
 

Grâce à ce but, les Nimois poussent pour revenir au score, Thioub, encore une fois, déborde côté droit avant de centrer dans la surface. Savanier récupère le ballon mais Thiago Silva fait faute et provoque un penalty après utilisation de la VAR.

Dans une ambiance de folie, les Nimois reviennent au score après ce penalty transformé par Savanier (71e). 
 
 

Double carton rouge


Mais l'ogre parisien n'a pas dit son dernier mot et reprend l'avantage grâce à un but de Mbappé sur un contre (77e), puis un deuxième de Cavani (90+2). 
 

La rencontre s'achève deux cartons rouges. Savanier est en retard sur Mbappe. Déjà averti le champion du monde sort de ses gonds et bouscule le Nîmois. Les deux joueurs sont exclus : M’bappe pour son geste, tandis que le tacle de Savanier a été jugé dangereux par l’arbitre. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus