• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue 1 : “Une très sale soirée” pour Nîmes face à Nice (0-1)

Nîmes s'est incliné 1 à 0 face à Nice après deux expulsions dont celle de Faitout Mouassa. / © PASCAL GUYOT / AFP
Nîmes s'est incliné 1 à 0 face à Nice après deux expulsions dont celle de Faitout Mouassa. / © PASCAL GUYOT / AFP

Après deux expulsions et un penalty raté, Nîmes s'est incliné face à une équipe de Nice plutôt laborieuse (0-1). Les crocos sont 13 èmes au classement de ligue 1

Par JS avec AFP

Nice s'est difficilement imposé hier soir face à Nîmes pour la 13e journée de chapionnat de L1. Les Nîmois qui ont bousculé, dominé dans l'entre-jeu, ont fait subir à Nice (6e) une entame de match bien difficile.

Les Aiglons doivent beaucoup à leur gardien Walter Benitez, qui s'est employé en deux temps pour éteindre une frappe de Bouanga (1) avant de d'arrêter le penalty, mal frappé, d'Umut Bozok (5) après une faute de Malang Sarr sur Sada Thioub.

Nîmes (14e) ne doit encore qu'à la maladresse de Baptiste Guillaume (19) de ne pas avoir trouvé les filets niçois sur un centre lumineux de Faïtout Maouassa. 


Nîmes à neuf


L'expulsion sévère du latéral nîmois Maouassa (21) et celle de Loïck Landre (47)(  auraient dû (enfin) permettre aux Aiglons de sortir de leur nid.... Ils ont y sont parvenus à la 60 e minute sur une transversale de Myziane Maolida reprise au second poteau par Youcef Atal (0-1). 


Bernard Blaquart (entraîneur de Nîmes): 
    

C'est une très sale soirée. C'est un coup d'arrêt.

Je retiens la défaite, les deux expulsions. On a manqué un peu d'expérience sur la première expulsion de Faitout
Maouassa. La seconde expulsion, je ne sais pas ce qu'il se passe dans la tête de mon défenseur. Bien sûr, j'en veux à Loïck Landre, mais je ne le condamne pas. Après, on rate aussi pour la seconde fois un penalty.

A neuf contre onze, on a joué avec nos valeurs.

De ce match, je retiens notre bon début de match, notre seconde mi-temps courageuse avec des opportunités de marquer. A neuf contre onze, on s'est réorganisé tactiquement. On s'est bien battu,"  conclut le coach nîmois.

"Ce soir, il y a de la frustration. Défensivement, on a été très costaud et même un peu dangereux à neuf. Malheureusement, comptablement, on prend zéro point. On a été tous costauds. On a fait une entame parfaite mais cela n'a pas suffi.
 

Même à neuf, on a eu des situations, on a tout donné.


Si on montre le même engagement, la même force collective, cette défaite doit nous servir pour le futur.", renchérit Paul Bernardoni le gardien de Nîmes.
 
A l'issue du match, Nîmes pointe à la 13ème place du classement de ligue 1.
 

Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus