Cet article date de plus de 4 ans

Ligue 2 : les Crocos de Nîmes comptent sur la stabilité et leur public pour retrouver les sommets

La reprise pour le Nîmes Olympique, c'est ce vendredi face au Stade de Reims lors de la 1ère journée de Ligue 2, avec un effectif presque inchangé. Après avoir flirté avec la montée l'année dernière, ils ont revu les prix des billets à la baisse pour remplir les tribunes et... retrouver la Ligue 1.
Après avoir flirté avec la Ligue 1 l'année dernière, les Crocos de Nîmes sont ambiteux cette saison juste avant de recevoir le Stade de Reims, plus gros budget de Ligue 2, pour le compte de la première journée du championnat.


Un reportage de Cécile Banasik et Denis Pardanaud
durée de la vidéo: 01 min 27
Ligue 2 : les Crocos de Nîmes veulent retrouver les sommets ©France 3 LR

Les Crocos de Nîmes misent sur la stabilité


On reprend les mêmes (ou presque) et on recommence au Nîmes Olympique. On ne veut pas changer une équipe qui a failli réaliser l'exploit de monter en Ligue 1 après être parti avec 8 points de pénalité après l'affaire des matches truqués. Le Nîmes Olympique a tout de même enregistré des départs comme celui de Slimane Sissoko annoncé mercredi sur le site du club. Un départ "d’un commun accord".

Ligue 2 : Nîmes termine avec une belle victoire mais ne retrouvera pas la Ligue 1 - France 3 Occitanie

Les Crocos de Nîmes se sont arrachés lors de la 38ème et dernière journée de Ligue 2, vendredi, en allant battre Laval sur son terrain 2-1. Une victoire qui s'est dessinée en toute fin de match. Mais elle ne fait pas le bonheur de Nîmes, qui ne montera pas en Ligue 2.


Les joueurs majeurs n'ont pas quitté le navire


Plusieurs autres transferts de joueurs importants étaient redoutés à Nîmes comme celui de la "star" Rachid Alioui, Anthony Briançon ou encore Sofiane Alakouch, comme le rappellent nos confrères de L'Equipe. Aucun d'entre eux n'a quitté le club gardois, même si le mercato n'est pas encore terminé et qu'ils peuvent encore rejoindre une autre équipe.


"Il faut pouvoir garder nos meilleurs éléments"


"Si on veut grandir à tous les niveaux, il faut pouvoir garder nos meilleurs éléments.", déclare Bernard Blaquart, l'entraîneur des Crocos dans une interview à nos confrères de L'Equipe.
 

Des prix bas pour venir supporter les Crocos


Outre la stabilité, les Nîmois comptent aussi sur leurs supporters pour monter en Ligue 1. Et ils espèrent qu'ils seront nombreux cette saison. On pourra assister aux matches à partir de 4 euros en tribune Est, 9 euros en Sud et 14 euros en tribune Nord.
Après la réception du Stade de Reims, suivront des rencontres face à Lens et Nancy, deux autres prétendants à la montée.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nîmes olympique football sport ligue 2 stade de reims