Maison Carrée de Nîmes : le "compte à rebours" pour une reconnaissance par l'Unesco est lancé

Le "compte à rebours est lancé" pour convaincre l'Unesco d'inscrire la "Maison Carrée" de Nîmes, l'un des temples romains les mieux conservés au monde, au patrimoine mondial en septembre, a indiqué jeudi la municipalité de cette ancienne colonie romaine du sud de la France.

Réuni à Paris en début de semaine, le Comité du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) a décidé que sa prochaine session élargie se déroulera du 10 au 25 septembre à Ryad, en Arabie Saoudite.

Neuf mois pour convaincre

"Le compte à rebours est lancé, nous avons neuf mois pour convaincre les pays votants", a souligné le maire de Nîmes Jean-Paul Fournier dans un communiqué. "La Maison carrée de Nîmes, édifiée au début du 1er siècle de notre ère, représente l'une des plus anciennes expressions, et parmi les mieux conservées, d'un temple romain consacré au culte impérial", soulignait début 2022 Roselyne Bachelot, alors ministre de la Culture, en annonçant cette candidature.

La France défendra également à Ryad le classement au patrimoine mondial de l'Unesco des volcans et forêts de la Montagne Pelée et des Pitons du Nord en Martinique, dans les Antilles françaises. La session de 2022 n'avait pu avoir lieu en raison de tensions diplomatiques liées à la guerre en Ukraine.

Rénovée et rouverte au public

Ancienne colonie romaine qui connut son apogée sous Auguste, le premier empereur de Rome, Nîmes était un carrefour commercial et culturel important. Elle conserve d'imposants bâtiments antiques, dont des arènes où se déroulent toujours spectacles et concerts. Contrairement à sa voisine Arles, qui a aussi un amphithéâtre romain ainsi que des thermes et un théâtre antique, ou à l'aqueduc du Pont du Gard, Nîmes a raté le coche d'une reconnaissance par l'Unesco il y a une quarantaine d'années.

En 2018, la ville a fini par se présenter à l'agence spécialisée de l'ONU, espérant la reconnaissance du caractère exceptionnel de l'ensemble de ses sites romains. Mais la décision a été "différée", les experts n'ayant pas apprécié la présence à proximité immédiate de monuments modernes. Nîmes a alors recentré sa candidature sur la Maison Carrée, rouverte au public l'été dernier après rénovation.

Ecrit avec AFP.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité