Mort de deux chiens empoisonnés volontairement : cette ville appelle à la plus grande vigilance

Deux chiens sont morts après avoir mangé des boulettes empoisonnées laissées dans un parc, alerte la Ville de Nîmes vendredi. Ce n'est pas la première fois que le département du Gard est confronté à ces actes malveillants qui restent mystérieux.

Un tueur en série de chiens ? La question se pose sérieusement. Jeudi 22 février, la mairie de Nîmes a été informée de la mort de deux chiens. Les maîtres ont vu leur animal mourir après une promenade dans les Jardins de la Fontaine, au cœur de la ville.

Appel à la vigilance

La municipalité a demandé à la police municipale de se pencher sur cette affaire, et prend très au sérieux les deux cas recensés. La Ville ajoute dans un communiqué : "Par sécurité, il est demandé aux propriétaires canins la plus grande vigilance dans l’enceinte de ce parc."

La SPA de la ville s'est émue de cette nouvelle.

Deux cas similaires en 2023 et six chiens déjà décédés

En mars 2023, un concours s'était arrêté dans la stupéfaction à Vauvert dans le Gard. Trois chiens étaient brutalement décédés lors de la finale du championnat de France de canicross. Ils avaient ingéré des boulettes de viande empoisonnées le long du parcours. Deux autres chiens mourraient deux jours après la finale

Plus tard dans l'année, en juin, les mystérieux empoisonnements avaient repris dans la même commune. Trois chiens étaient intoxiqués à Vauvert, l'un était mort.