Nîmes : 3 blessés lors d'une fusillade nocturne dans le quartier populaire de Pissevin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey
Impacts d'arme automatique après une fusillade dans le quartier Pissevin à Nîmes le 10 février 2020
Impacts d'arme automatique après une fusillade dans le quartier Pissevin à Nîmes le 10 février 2020 © Eric Mangani, France 3 Occitanie

Deux semaines après des tirs de Kalachnikov qui ont semé l'émoi dans le quartier Pissevin à Nîmes (Gard), 3 personnes ont été blessées dans la soirée de ce lundi 10 février dans une nouvelle fusillade qui a eu lieu dans la même galerie marchande. Les victimes sont hospitalisées. Le SRPJ enquête.

Dans le quartier populaire de Pissevin, à Nîmes, de nouveaux tirs d'arme automatique ont une nouvelle fois semé la terreur au soir de ce lundi 10 février 2020, deux semaines après une première fusillade à coups de Kalachnikov. Des tirs qui, cette fois, ont fait 3 blessés qui ont dû être hospitalisés.


Une victime touchée au foie


Selon les informations de la rédaction de France 3 Pays Gardois, l'une des victimes est sérieusement atteinte au foie. Les faits se sont produits dans la même galerie marchande, la galerie Wagner, dans laquelle le rideau de fer d'un commerce avait déjà été pris pour cible le 26 janvier dernier.
 


Réunion de crise en préfecture


Le SRPJ de Montpellier est à pied d'œuvre pour résoudre cette enquête et rassurer une population inquiète. Une réunion s'est tenue à la préfecture du Gard en début d'après-midi, ce 11 février, pour évoquer l'épineux problème de la sécurité à Pissevin.


Une dizaine de précédents


Dans un tweet, le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel, n'hésite pas à parler de "tentatives d'assassinats" et évoque une dizaine de précédents :
 


Le maire demande à l'Etat des moyens


Au lendemain des premiers tirs, le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier (LR), avait écrit au président Emmanuel Macron. Il réclamait alors à l'Etat davantage de moyens pour assurer la tranquillité dans ce quartier défavorisé, alors que plusieurs candidats aux élections municipales de mars prochain s'emparaient du thème de la sécurité, le plaçant au cœur de la campagne.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.