Nîmes : 5 mineurs mis en examen pour viols en réunion sur 2 adolescentes de 14 et 15 ans

Cinq mineurs soupçonnés d'avoir abusé sexuellement de deux adolescentes de 14 et 15 ans à Nîmes, ont été mis en examen pour "viols en réunion" et placés en détention provisoire. Agés de 16 à 17 ans, ils ont publié ces sextapes pédopornographiques sur les réseaux sociaux.

Nîmes - le palais de justice - 2018.
Nîmes - le palais de justice - 2018. © F3 LR S.Bonnet

Les 5 mis en cause auraient abusé des 2 jeunes victimes dans des caves et dans un appartement d'un quartier populaire de Nîmes entre vendredi et dimanche dernier, a précisé le procureur de la République de Nîmes Eric Maurel, lors d'une conférence de presse.
Certains d'entre eux soupçonnés d'avoir diffusé sur les réseaux sociaux des vidéos des abus sexuels ont également été mis en examen pour "enregistrement et diffusion d'images à caractère pédopornographique".

Une victime de 14 ans livrée à la prostitution

Les deux victimes résidaient dans un foyer. Dimanche soir, la plus âgée est rentrée seule, tandis que sa copine de 14 ans, restait introuvable.

Il y avait une grande inquiétude à son sujet pendant plusieurs jours. Elle a été retrouvée mercredi dans une chambre d'hôtel de Nîmes.

Eric Maurel, procureur de la République de Nîmes.

La très jeune victime était "surveillée" par une adolescente du même âge, originaire de Marseille, a détaillé Eric Maurel qui a ouvert une seconde enquête pour "proxénétisme aggravé, en réunion et sur mineurs". 

Elle est actuellement en garde à vue à la Sûreté départementale de Nîmes, comme plusieurs autres hommes, jeunes majeurs, eux aussi originaires de Marseille et soupçonnés de proxénétisme.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers jeunesse famille sexualité violence réseaux sociaux