• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nîmes : les arènes transformées en table de prestige pour les Toqués d'Oc

Habitué aux corridas ou aux spectacles, le monument romain nîmois s'est transformé pour les Toqués d'oc en une vaste salle de restaurant - 8 mai 2017 / © France 3 LR
Habitué aux corridas ou aux spectacles, le monument romain nîmois s'est transformé pour les Toqués d'oc en une vaste salle de restaurant - 8 mai 2017 / © France 3 LR

Pour la première fois, les grands chefs gardois ont investi lundi midi les arènes de Nîmes pour un repas gastronomique. Il s'agissait pour eux de faire découvrir le patrimoine culinaire du département. Et la formule sera renouvelée ailleurs en Occitanie dans les mois qui viennent.

Par Joane Mériot

Ce lundi 8 mai, c'était la première édition des Toqués d'Oc à Nîmes pour l'occasion les arènes ont été transformées en table de préstige géante. 

Ils étaient 10 grands chefs du département aux fourneaux, ceux de l'association Gard aux chefs, six étoiles au total, chacun chargé de préparer l'un des 10 mets servis aux convives. Damien Sanchez a confectionné l'une des trois entrées : une soupe d’asperge verte une petite écume de pignon quelques chips de jambon frit et en poudre avec une tuile de sirops d’érable.

Pour satisfaire les 450 personnes attablées, les chefs ont attaqué dès 6h du matin, aidés par les producteurs avec qui ils ont l'habitude de travailler, viticulteurs compris :


C’est un honneur, le vin c’est de l’art, la cuisine c’est de l’art, c’est du plaisir, nous nous avons toujours fait des vins plaisir cette association avec un chef c’est exactement notre idée du plaisir, du manger plaisir, du boire plaisir.


Le prix du repas : 62 euros. L'opération des Toqués d'oc sera renouvelée à Albi, Auch et Toulouse cet été.

Le reportage de Daniel Moine et Denis Pardanaud.
Nîmes : les arènes transformées en table de prestige pour les Toqués d'oc
Pour la première fois, les grands chefs gardois ont investi ce lundi midi les Arènes de Nîmes pour un repas gastronomique. Il s'agissait pour eux de faire découvrir le patrimoine culinaire du département. Et la formule sera renouvelée ailleurs en Occitanie dans les mois qui viennent. - France 3 LR - Daniel Moine et Pascal Pardanaud

 

Sur le même sujet

Hérault : des agriculteurs dénoncent la récupération de terres agricoles pour produire de l'électricité verte

Les + Lus