Nîmes : une centaine d’agriculteurs a manifesté devant la préfecture

Ce matin, une centaine d’agriculteurs s’est donnée rendez-vous devant la préfecture de Nîmes pour protester contre le projet d’exonération de taxes sur les travailleurs saisonniers examiné en seconde lecture ce lundi à l'assemblée nationale.
Une centaine d'agriculteurs s'est réunie devant la Préfecture de Nîmes pour protester contre l’exonération de la taxe pour les travailleurs saisonniers - 26 novembre 2018
Une centaine d'agriculteurs s'est réunie devant la Préfecture de Nîmes pour protester contre l’exonération de la taxe pour les travailleurs saisonniers - 26 novembre 2018 © France 3 LR / E.Terpereau
Dès 8 heures ce matin, une centaine d’agriculteurs s’est rassemblée avenue Feuchères à Nîmes, devant la Préfecture pour protester contre le projet d’exonération des taxes sur les travailleurs saisonniers.

Les manifestants, des agriculteurs de la Fédération des syndicats, ont allumé un feu devant les grilles de la Préfecture pour montrer leur mécontentement, avant le débat du projet cet après-midi à l'Assemblée Nationale :

L’idée de cette manifestation c’était de faire remonter au préfet notre mécontentement pour qu’il avertisse de notre inquiétude. Anthony Cellier, député dans le Gard, a signé un amendement pour que ces exonérations de charges soient maintenues jusqu’en 2020, précise a confié Anthony Dafoil, co-secrétaire FDSEA du Gard.

 


Pour le maintien des charges pour les travailleurs saisonniers 



Les agriculteurs sont en colère contre la suppression de l’allégement des charges pour l’emploi saisonnier. La fédération des syndicats des agriculteurs estime que cette mesure concerne 870 000 contrats et représenterait une perte de 144 millions d’euros pour les agriculteurs.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique agriculteurs en colère agriculture économie