• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nîmes : les foulards rouges demandent aux gilets jaunes d'arrêter les blocages

Nîmes - des foulards rouges réclament le droit au travail et l'arrêt des blocus même s'ils sont d'accord avec les revendications des gilets jaunes - 3 décembre 2018. / © F3 LR
Nîmes - des foulards rouges réclament le droit au travail et l'arrêt des blocus même s'ils sont d'accord avec les revendications des gilets jaunes - 3 décembre 2018. / © F3 LR

Les foulards rouges, c'est un mouvement qui commence à émerger. Ils veulent faire comprendre aux gilets jaunes qu'il faut arrêter les blocages pour préserver l'emploi des précaires et l'activité économique. Une section gardoise vient de se créer à Nîmes. Ils ne sont qu'une vingtaine pour l'instant.

Par Fabrice Dubault


Des SMS de son agence d'intérim pour lui dire qu'il n'y a pas de travail à cause des blocus des gilets jaunes, Samantha en reçoit quotidiennement depuis un mois.
Pour les intérimaires, les missions sont rares depuis le début du mouvement des gilets jaunes.

C'est pour cette raison que la jeune nîmoise a rejoint les foulards rouges. Ce mouvement, né dans le Vaucluse voisin, ne condamne pas les gilets jaunes mais refuse la violence et les blocages.
 

Je cautionne leurs demandes mais je ne suis pas d'accord avec la manière. Je ne cautionne pas que l'on frappe des gens et qu'on les empêche d'aller au travail" explique Samantha, foulard rouge à Nîmes et intérimaire.
J'ai travaillé 10 jours sur un mois. D'habitude, je travaille le mois complet. En novembre, j'ai touché 400 euros" se désole Dorian, foulard rouge et intérimaire.


Les camions à destination des plateformes logistique transitent habituellement par les ronds-point bloqués par les gilets jaunes. Les intérimaires comme Samantha et Dorian n'ont plus de travail car les camions ne peuvent plus faire les chargements.

A défaut de pouvoir travailler à Nimes, Dorian et Samantha partent demain pour une mission de 4 jours dans le Nord de la France.
 
Nîmes : les foulards rouges demandent aux gilets jaunes d'arrêter les blocages
Les foulards rouges, c'est un mouvement qui commence à émerger. Ils veulent faire comprendre aux gilets jaunes qu'il faut arrêter les blocages pour préserver l'emploi des précaires et l'activité économique. Une section gardoise vient de se créer à Nîmes. Ils ne sont qu'une vingtaine pour l'instant. - F3 LR - Reportage : P.Guigou et E.Terpereau

Sur le même sujet

Hérault : 350 mesures de chômage technique suite au mouvement des Gilets Jaunes

Les + Lus