Nîmes : fréquentation record des monuments romains avec 655 000 visiteurs en 2019

Les arènes de Nîmes, la Maison Carrée et la Tour Magne ont accueilli 655 000 visiteurs l'an dernier. Une fréquentation record qui s'explique notamment par le succès des grands jeux romains et par la montée en puissance du musée de la romanité.
Les arènes de Nîmes vues du musée de la romanité.
Les arènes de Nîmes vues du musée de la romanité. © PASCAL GUYOT / AFP
655 000 visiteurs. Un chiffre impressionnant et en progression pour les 3 principaux monuments romains de Nîmes que sont les arènes, la Maison Carrée et la tour Magne. Et le résultat tangible des campagnes de restauration et d'animation du patrimoins historique.
 

Un patrimoine romain plébiscité


3 monuments romains bien conservés dans une même ville. C'est rare et c'est à Nîmes. Des arènes, qui datent de la fin du Ier siècle après J.C, à la Maison Carrée, temple du monde antique exceptionnellement conservé en passant par la tour Magne, vestige de l’antique enceinte augustéenne, les monuments nîmois constituent un témoignage unique de la civilisation romaine.
Ces vieilles pierres sont devenues au fils des ans des lieux de visite incontournables de la région, même si les touristes leur préfèrent toujours une autre antiquité romaine, le pont du Gard qui a totalisé à lui seul plus d'un million d'entrées en 2018.
 

Les Arènes font lentement "pierres neuves"


Une pierre rongée par le temps et gorgée d'eau. Depuis 2009, une vaste campagne de restauration a débuté pour les arènes de Nîmes. La 3ème tranche s'est achevée fin 2019. La 4ème débute ce printemps. Et il faudra attendre 2034, si les délais sont tenus, pour achever ce projet de rénovation de 54 millions d'euros.

Pour la préservation de ce patrimoine unique, tout le monde a mis la main à la poche : 

Les 10 ans des grands jeux romains


Les reconstitutions historiques ont le vent en poupe. Surtout les scènes de combats, et notamment celles des gladiateurs. L'an dernier, les Grands Jeux Romains et la 1ère édition du spectacle nocturne estival des "Nuits de Nemaus" ont respectivement accueilli plus de 30 000 spectateurs.

Avec les 10 ans de ces jeux romains, qui mettent à l'honneur Jules César, 34 000 visiteurs (billets) sont attendus en 2020 pour assister à ce que les organisateurs appellent "la plus grande reconstitution historique sur l'Antiquité en Europe" dans les Arènes les 1er, 2 et 3 mai prochains.

Pour mémoire, en 2019, la manifestation avait accueilli au total 84 000 visiteurs dans toute la ville qui propose chaque année un marché antique, des ateliers, des démonstrations et rencontres avec des passionnés.  Et depuis 2018, année de son ouverture, le musée de la Romanité participe à l'événement.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie patrimoine culture histoire