La ligne T2 du trambus, qui circule en site propre, a été inaugurée ce mardi 7 janvier. Désormais, sur ce premier tronçon, les Nîmois peuvent aller de la gare SNCF Feuchères à l'hôpital Carémeau en 15 minutes. 14 000 personnes sont suceptibles de l'empruter. 
 

La ligne T2 du trambus fonctionne donc depuis ce mardi matin 7 heures, entre le CHU et la gare SNCF de Nîmes, en passant par le centre ville.

Cette nouvelle liaison du Transport collectif en site propre (TCSP) est un moyen de transport plus rapide qui dessert des quartiers parmi les plus denses de la ville de Nîmes : de quoi réjouir les habitants des quartiers Pissevin et Valdegour.

Je suis très contente, cela manquait ! s'exclame Emina, une habitante de Valdegour.

Y'a rien à Valdegour, on est abandonnés là-bas...Du coup, pour aller en ville, c'est mieux !

Ca désenclave le quartier, renchérit Kenza, une autre habituée des transports en commun. Cela manquait beaucoup; avec le trambus, il ya aura d'avantage de rotations...
 

Toutes les 11 minutes

La nouvelle ligne TCSP du réseau Tango Bus affiche une desserte toutes les 11 minutes; de 5h30 à 22h du lundi au samedi et de 7h à 20h30 le dimanche.

Ce premier tronçon de la ligne T2 traverse tout l'ouest de Nîmes, avec, au total 17 arrêts entre le CHU Carémeau et la gare. 14000 voyageurs par jour sont espérés.

Il a fallu plus d'un an de travaux pour réaliser les 6 kilomètres et demi inaugurés ce matin près du Musée de la Romanité.

En 2022, la ligne sera prolongée jusqu'à la salle de concert La Paloma, située à l'est de la ville. 

118 millions d'euros au total

Le coût de ce premier tronçon s'élève à 70 millions d'euros.

C'est l'Agglomération nîmoise qui a réalisé le plus gros de l'investissement avec un budget total de 118 millions d'euros.
  • 15 M€ ont été versés par l'Etat,
  • 8 M€ par la Région,  
  • 7 M€ par le conseil départemental.

 Des animations célébrant la mise en route du T2 sont prévues jusqu'au 11 janvier.