Cet article date de plus de 3 ans

Nîmes: des pompiers agressés au cocktail molotov

Dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 octobre, un équipage de trois pompiers a été agressé par une vingtaine de personnes à la ZUP de Nîmes. Ils ont reçu des pavés et des cocktails Molotov sur le fourgon. Les syndicats demandent à être reçus par le préfet du Gard au plus vite.
Illustration
Illustration © PHILIPPE HUGUEN / AFP
"C'est vraiment catastrophique. Il y a un choc émotionnel. Encore une fois les pompiers sont pris à partie. On trouve cela inqualifiable, intolérable", fustige Sébastien Perrier, pompier du Gard et membre du syndicat autonome SPP-PATS.

durée de la vidéo: 00 min 26
Agression de pompiers à Nîmes


Dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 octobre, un équipage de trois pompiers a été agressé par une vingtaine de personnes à la ZUP de Nîmes. Ils ont reçu des pavés et des cocktails Molotov sur le fourgon rapporte dimanche France Bleu Gard Lozère. "Ça aurait pu entrer dans l'habitacle. Ça s'enflamme très rapidement. On aurait pu brûler à l'intérieur", témoigne Loïc Géraud, sapeur-pompier.

On aurait pu brûler à l'intérieur


Les trois pompiers qui venaient d'intervenir sur un malaise à la ZUP Sud de Nîmes ont été appelés sur un feu de deux-roues en repartant. C'est là qu'ils ont été pris à partie par un groupe de jeunes.  


Les syndicats demandent à être reçus par le préfet du Gard au plus vite.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers sécurité société