Plus de 17 tonnes de matériel : une camionnette en grande surcharge interceptée sur l'autoroute A9

Un problème de poids pour les gendarmes du Gard. Ils ont arrêté, mardi à Nîmes, le conducteur d'une camionnette en très grande surcharge : 17,6 tonnes de matériel à l'arrière, sur le toit et dans une remorque, au lieu des 10,5 autorisées.

Le véhicule et sa cargaison circulaient, mardi 6 février 2024, sur l'autoroute A9 en direction d'Orange lorsqu'ils ont été repérés par les gendarmes du peloton de Grand-Gallargues. Ils ont été contrôlés à hauteur de Nîmes. Une fois la pesée réalisée, les contrevenants dépassaient le poids réglementaire de près de sept tonnes.

Sept amendes

Le "convoi exceptionnel" arrivait de Tanger au Maroc et se dirigeait vers Bruxelles en Belgique. Un long voyage avec un tel chargement est "un véritable danger", expliquent les militaires. "Comme pour tout véhicule en #surcharge, les risques associés sont nombreux : freinage inadéquat, risque de perte de chargement et d'accident, instabilité due à la prise au vent notamment."

Le conducteur a dû décharger l'excédent de marchandises, à la demande des autorités. Il a également écopé de sept amendes de 90 euros, pour un montant total de 630 euros, pour chaque tranche de dépassement du pois pour un poids lourd.

Ces véhicules en surcharge, c'est désormais "un scenario familier" pour les gendarmes du Gard. Samedi 3 février déjà, un camion a été contrôlé avec trois tonnes de matériel en trop. Le chauffeur téléphonait en conduisant et son chargement dépassait largement à l'arrière.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité