A Port-Camargue, premier port de plaisance d’Europe, on pêche les couteaux

Gard : Au large de Port-Camargue, en Méditerranée, il y a de nombreuses colonies de couteaux - 11 juillet 2017. / © France 3 LR
Gard : Au large de Port-Camargue, en Méditerranée, il y a de nombreuses colonies de couteaux - 11 juillet 2017. / © France 3 LR

Au large du Grau-du-Roi Port-Camargue, en Méditerranée, il y a de nombreuses colonies de couteaux. Des coquillages que l’on trouve généralement sur les côtes atlantiques. On peut les pêcher à mains nues. Découverte...

Par Joane Mériot

De nombreuses plages de Méditerranée abritent des colonies de couteaux, comme dans le Gard, au large de Port-Camargue, sur des bancs de sable. Si l’eau et claire et calme, les couteaux seront visibles en surface, leurs valves brillent avec les rayons du soleil, sinon il faudra plonger en apnée pour les repérer puis les pêcher.

Car ces coquillages bivalves vivent enfouis verticalement dans le sable à faible profondeur. Ils peuvent s'enfoncer, grâce à leur pied très agile, de plusieurs dizaines de centimètres en une fraction de seconde.

Port-Camargue (30) : au large du premier port de plaisance d'Europe, on pêche les couteaux
Au large du Grau-du-Roi Port-Camargue, en Méditerranée, il y a de nombreuses colonies de couteaux. Des coquillages que l’on trouve généralement sur les côtes atlantiques. On peut les pêcher à mains nues. Découverte... - F3 LR - Reportage : I.Bris et F.Jobard

Jean-François plonge en apnée, à un peu moins de deux mètres, au large de l’Espiguette pour pêcher ces couteaux. Il a comme simple matériel : masque, tuba, une paire de palmes et une ceinture de plomb pour descendre plus aisément au fond de l’eau.


Aujourd’hui, la visibilité est moyenne mais ça devrait quand même fonctionner, et puis quand on cherche, on trouve.
 

On pêche les couteaux à mains nues - 11 juillet 2011 / © France 3 LR
On pêche les couteaux à mains nues - 11 juillet 2011 / © France 3 LR

Pour les attraper, il suffit de le saisir à sa base entre deux doigts : il faut être vif et réagir très vite tout en prenant garde à ne pas tirer trop fort, au risque de ne se retrouver qu’avec la coquille ! Une pêche aux couteaux qu'il a l'habitude de pratiquer 


Sur le même sujet

L'info au bahut à Montpellier

Près de chez vous

Les + Lus