Pour attirer les touristes, un camping offre des cartes d'essence

Publié le
Écrit par Josette Sanna

A Mialet dans les Cévennes, le directeur d’un camping offre des cartes d’essence aux vacanciers qui réserveront une semaine. Une initiative pour pallier l’augmentation du prix du carburant et des réservations timides.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Un cadre idyllique au bord du Gardon au fin fond des Cévennes. La camping Les plans à Mialet est une institution et compte parmi ses habitués des familles depuis plusieurs générations. Cette année cependant, les réservations n’ont pas décollé. Une frilosité qui n’est pas due à la météo.

L'essence, l'Ukraine, les présidentielles...

La hausse du prix du carburant, la guerre en Ukraine, les élections rafraîchissent l’ardeur et la motivation des clients.

Des gens nous appellent pour nous demander le kilométrage exact pour venir jusqu’ici, d’autres, des habitués qui nous disent que vu la conjoncture, ils ne viendront peut-être pas cette année.

Clément Fernandez

Gérant du camping "Les plans"

Un bon pour une réservation

Lui et sa famille ont réfléchi  et ils ont lancé l’opération le 1er avril pour donner un coup de pouce à tous. « Plutôt que faire une promotion ou un cadeau lambda à l’arrivée, on  s’est dit qu’on allait participer aux frais d’essence qui sont devenus importants dans le budget d’une famille et déterminants dans le budget vacances » ajoute Clément Fernandez.

Après la réservation d’une semaine, le camping  propose donc une carte essence utilisable pendant un an. « On propose 25 euros d’office pour toutes les réservations d’une semaine minimum et un système de bonus : 50 euros si le client vient entre le 25 juin ou et le 17 juillet et 75 euros s’il reste deux semaines dans ces dates".  

Voyage égale une semaine de vacances

Le camping accueille une importante clientèle venue du nord de l’Europe et de Belgique notamment. "Ils ont 2000 kilomètres aller-retour à parcourir. Pour un camping-car qui va consommer 10 litres/ 100 kilomètres. Il va leur falloir 100 litres multipliés par deux euros, plus les péages, ils en auront au total pour 700 euros ne serait-ce que pour le voyage, c’est le prix d’ une semaine de location ».

Une initiative qui a un coût mais qui vaut le coup pour le directeur du camping qui voudrait, comme chaque année ou presque afficher « complet ».  

Pourquoi l'essence augmente ?

Les prix s'envolent à la pompe, car le prix du baril de pétrole est lui aussi en très forte hausse. Il est même au plus haut depuis 2014 pour ce qu'on appelle le Brent, le pétrole extrait de la mer du Nord. Idem pour le WTI, extrait aux Etats-Unis.

La demande de pétrole au niveau mondial reste élevée. Des problèmes de production du côté de la Libye et du Nigeria, notamment expliquent en partie cette situation. La guerre en Ukraine et l'instabilité au Yémen inquiètent aussi les investisseurs.

La "remise carburant"

Après un week-end de mise en place qui a provoqué des pénuries dans de nombreuses stations, l'effet "remise carburant" se fait réellement ressentir en ce début de semaine sur le prix des carburants. La plus nette baisse  est celle du diesel avec un prix du litre à 1,85€. Un tarif encore élevé par rapport à l'avant crise en Ukraine.

Le prix du Sans Plomb 95 profite lui de cette remise. En particulier le SP95 (E10) qui s'affiche à 1,76€ le litre en moyenne en France. Comptez 1,83€ le litre de SP95 (E5). Le GPL et le Superéthanol-E85 profitent également de cette baisse. Le prix du litre de GPL est 0,80€ en moyenne en France. Celui du Superéthanol-E85 est de 0,76€.