Présidence d'EDF : le nouveau PDG ne sera pas le maire de Bellegarde dans le Gard, pourtant candidat

Publié le
Écrit par Valérie Luxey .

L'Elysée annonce que Luc Rémont (Schneider Electric) sera le prochain PDG d'EDF. La candidature du maire de Bellegarde (Gard) Juan Martinez n'a donc pas été retenue. Mais l'important, pour l'édile, était de faire entendre l'appel à l'aide des collectivités face à la hausse des coûts de l'énergie.

Selon toute vraisemblance, Juan Martinez ne sera pas le prochain PDG d'EDF. Malgré sa candidature, il n'en avait de toute façon pas l'intention. Le but du maire de Bellegarde (Gard) : interpeler directement Emmanuel Macron sur la détresse des collectivités locales face à la hausse de leurs factures d'énergie. La semaine dernière, l'édile gardois a en effet eu un choc en découvrant que la facture d'électricité de sa commune allait être multipliée par trois l'an prochain.

On passe de 300000 euros à un million ! Je me devais de dire au président de la République que quelque chose n'allait pas : il y a aujourd'hui un bouclier tarifaire pour les particuliers, via les taris réglementés, mais pas pour les collectivités, tributaires des prix du marché pratiqués par les fournisseurs.

Juan Martinez, maire (SE) de Bellegarde

Facture multipliée par trois

Tableur Excel à l'appui, l'élu a montré à nos journalistes Jérôme Curato et Julianne Paul, les équipements publics qui vont lui coûter plus cher en 2023. A commencer par la station d'épuration qui traite les eaux usées des 8000 habitants : de 43000 euros, l'addition va passer à 125000 euros. Il donne d'autres exemples : 50000 euros du surcoût aussi pour l'école Henri Serment, 30000 pour la salle polyvalente, même le pôle associatif pourtant construit aux dernières normes environnementales coûtera plus cher.

12% du budget de fonctionnement

Pour amortir ces hausses il faudra baisser le chauffage ou réduire l'utilisation de certaines salles. Objectif : absorber la moitié des 600000 euros de hausse par des mesures de sobriété énergétique. Car l'an prochain, la facture d'électricité pourrait représenter plus de 12% du budget de fonctionnement communal. 

Si la candidature envoyée au chef de l'Etat est restée lettre morte pour la présidence d'EDF (l'Elysée confirme les indiscrétions du Figaro selon lesquelles Emmanuel Macron a nommé l'actuel responsable des affaires internationales de Schneider Electric Luc Rémont, 53 ans, pour succéder à Jean-Bernard Lévy, mais le parlement devra donner son aval), Juan Martinez espère que sa médiatisation aura au moins servi d'électrochoc en haut lieu. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité