• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Rougeole : le Gard est le troisième département le plus touché

Illustration / © Schneyder Mendoza / AFP
Illustration / © Schneyder Mendoza / AFP

En recrudescence, la rougeole a provoqué une deuxième mort en 2018, a annoncé l'agence de surveillance Santé publique France. Les trois départements les plus touchés par la maladie sont la Gironde, la Vienne et le Gard, avec 6% des cas enregistrés dans ce dernier.

Par RD avec AFP

Ce mercredi 27 juin, l’agence de surveillance sanitaire Santé publique France a annoncé un deuxième décès dû à la rougeole en 2018. Il s’agit d’un patient de 26 ans, dont le sexe et la région n’ont pas été précisés. Un autre patient de 17 ans fait pour sa part l’objet d’un "pronostic réservé".

Les deux patients étaient "tous deux immunodéprimés", à savoir qu'ils avaient un système immunitaire trop faible pour leur permettre de recevoir le vaccin. Et ils ont été "probablement contaminés par un proche non vacciné", a précisé l'agence de surveillance sanitaire dans son bulletin périodique.

Santé publique France a fait état mercredi de 2.567 cas depuis novembre, avec comme départements les plus touchés la Gironde (24% d'entre eux), la Vienne (8%) et le Gard (6%).

Dans 88% des cas, les malades n'ont pas été vaccinés, ou n'ont pas reçu toutes les injections nécessaires. Et dans 22% des cas, la rougeole occasionne une hospitalisation.

La maladie avait déjà tué en février à Poitiers une mère de famille de 32 ans qui n'avait jamais été vaccinée. D'après le quotidien Nouvelle République, elle l'avait contractée au CHU, où elle avait conduit son père pour une hospitalisation.

L'insuffisance de la couverture vaccinale en France a favorisé cette maladie extrêmement contagieuse.
 

Recrudescence


Le décès annoncé mercredi est le 22e causé par la rougeole depuis 2008. Cette maladie infectieuse, caractérisée par l’éruption de taches rouges sur la peau, était avant l’arrivée des vaccins dans les années 1970 une redoutable tueuse d’enfants, avec 7 à 8 millions de morts estimés par an dans le monde.

Elle est causée par un virus qui se transmet très facilement par contact direct ou à travers l'air. Après avoir diminué entre 2012 et 2016, le nombre de cas de rougeole en France est reparti à la hausse en novembre 2017, faisant craindre une épidémie comme celles observées en Europe en 2017 et en France de 2008 à 2012.

 

Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus