Suspicion de listéria dans le Gard : pas de cas avérés en lien avec les fromages des Cévennes selon l'ARS

illustrations - 29 janvier 2020 / © FTV
illustrations - 29 janvier 2020 / © FTV

Au début de semaine, médecins et parents faisaient état de suspicions de listéria sur deux enfants scolarisés dans une école de petite Camargue. Après analyses, selon l’ARS d’Occitanie, ces deux cas de listéria ne seraient pas liés à la consommation de fromages des Cévennes. 

Par Joane Mériot

La préfecture de Lozère vient de publier un communiqué dans lequel elle affirme que les cas de Listéria sur deux enfants scolarisés dans école de Petite Camargue ne sont pas averés selon l'Agence Régionale de Santé. 
 


En effet, en début de semaine parents d'élèves et médecins faisaient état de deux cas possible de Listéria sur deux enfants scolarisés dans cette école de Petite Camargue. Un enfant avait été hospitalisé, le second suivi de très près par un médecin. Les parents des enfants de cette école avaient même dû venir récuperer leurs enfants.
 
 
Si l’erreur a été faite de dire que ces enfants avaient été contaminés par la Listéria c’est parce que 12 cantines de Petite Camargue avaient servi des fromages de Lozère suspectés d'être à l'origine d'une possible contamination bactérienne à près de 1.500 élèves. Des produits qui auraient pu être consommés le 17 janvier.

Car samedi dernier, le 25 janvier, plusieurs lots de fromages de la fromagerie des Cévennes ont été retirés de la vente car des germes de listéria ont été découverts sur ces différents lots. Certains produits ont été commercialisés et consommés avant la mesure de retrait.

 


Pour autant, dans son communiqué, la préfecture de la Lozère précise que le risque zéro n'existe pas et rappelle aux exploitants des restaurants collectifs d'être attentifs aux produits qu'ils proposent. Et, elle déconseille aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 5 ans de consommer des produits au lait cru. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus