VTT : dans les Cévennes, Miguel Martinez montre une dernière fois qu'il est le champion

Plus sur le thème :

Les championnats de France de VTT se sont déroulés le dimanche 09 juillet sur le mont Aigoual, dans la commune de l'Espérou. Miguel Martinez s'est imposé une dernière fois avant de prendre une retraite bien méritée.

C’était la dernière course de sa carrière. Et comme d’habitude, Miguel Martinez est parti avec l’envie de gagner.

Il déclarait avant de s’élancer sur le parcours de 77 kilomètres :


Mon vélo est assez fragile donc il va falloir que je fasse très attention. Mais j’y crois quand même. Si j’ai de la chance et que je gère bien mon effort tout est possible.

Reportage de Denis Clerc et Frank Detranchant :
 

Champion olympique en 2000, Miguel Martinez a remporté sa dernière victoire le dimanche 09 juillet. ©France 3 Occitanie


4h17 de démonstration 


1m64, 50 kg. A 41 ans, Miguel Martinez a prouvé qu’il n’a rien perdu de sa vigueur. Après 4h17 de démonstration, l’ancien champion olympique, médaillé d’or à Sydney en 2000, s’est une nouvelle fois imposé.

"Enorme champion"


Il a su triompher de ses adversaires avec des accélérations en montée, puis en restant dans les roues en descente, en pro de la tactique qu’il est. De quoi bluffer ses 173 adversaires, comme Anthonin Marecail, arrivé deuxième à 2'42'' :

C’est un énorme champion, on ne peut que le respecter. Je n’étais pas né il gagnait déjà !


Miguel Martinez se retire avec une nouvelle victoire à son palmarès, 22 ans après son premier titre de champion de France : "C’est mon jour, s’est-il réjoui. C’est vraiment une belle satisfaction !"

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité