Trottinettes électriques : "c’est un réel danger", dans cette ville du Gard des habitants veulent chasser les bolides du centre-ville

Publié le

Dans le cadre d’une grande consultation citoyenne, le maire de Bagnols-sur-Cèze est en phase d’interdire, au 1er juillet, la circulation des trottinettes électriques sur les voies piétonnes de sa commune.

Plusieurs grandes villes ont interdit l’usage de trottinette électrique proposée en libre-service dans leurs communes. Toulouse, notamment a franchi le pas en 2019. À Bagnols-sur-Cèze, 18 203 habitants, le maire, Jean-Yves Chapelet anticipe l’arrivée massive d’engins électriques à deux-roues dans sa commune. Pour l’instant, aucun accident n’est à déplorer. La problématique est nationale et récurrente dans toutes les villes, selon le maire.  

On n’a pas spécialement d’accident. Mais on s’aperçoit qu'on est sur des rues de Provence serrées. Les engins électriques fonctionnent à des vitesses élevées, notamment plus de 25km/heure. C’est un réel danger, c’est quelque chose qu’il faut gérer.

Jean-Yves Chapelet

Maire de Bagnol-sur-Céze

En mars 2023, les Bagnolais ont reçu dans leurs boîtes aux lettres "la grande consultation citoyenne" lancée par la mairie. Les habitants devaient répondre sur quatre thématiques (économies d'énergie, sécurité, cadre de vie et déplacements doux) afin d’orienter la politique de la ville.

À ce jour, 2520 questionnaires ont été remplis par les Bagnolais. 78 % d’entre sont favorables à l’interdiction des trottinettes électriques et des engins motorisés sur les voies piétonnes commerçantes de la ville. La rue Fernand Crémieux et la République sont concernées par l’interdiction. Elle pourrait être mise en place le 1er juillet.



En 2022, 34 personnes sont décédées en France dans un accident impliquant des trottinettes électriques. 

Ecrit avec Pauline Pidoux 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité