Saint-Félix-de-Pallières vit sous la menace d'une bombe à retardement écologique

Saint-Félix-de-Pallières, 229 habitants, près d'Anduze. Un petit coin de paradis cévenol qui attire les randonneurs et parfois les raveurs. Pourtant, sur les hauteurs du village, une ancienne exploitation minière de zinc inquiète le maire.

Saint-Félix-de-Pallières (30) : l'ancienne mine de zinc pollue la vie du village gardois - 16 avril 2013.
Saint-Félix-de-Pallières (30) : l'ancienne mine de zinc pollue la vie du village gardois - 16 avril 2013. © F3 LR

Des métaux dangereux ont été décelés il y a plusieurs années, dans le sol de l'ancienne mine mais aussi aux abords du site et dans la rivière toute proche. L'élu s'estime oublié par les pouvoirs publics.

Le cauchemar du maire de Saint-Félix se trouve à 5 minutes à peine du cœur de ce petit village des Cévennes.
Il s'appelle «vieille montagne», du nom du site minier sur lequel pendant plus d'un siècle, une entreprise belge a extrait du zinc avec l'aide de produits chimiques.

Tout le monde se doutait bien que l'exploitation minière avait laissé des traces. Mais en 2008, un rapport de l'Etat révèle des analyses très inquiétantes quant à la qualité de la terre aux alentours, avec des taux de plomb et d'arsenic de 150 à 2.000 fois supérieur au seuil légaux. Et depuis 2008 rien n'a été fait.

Démunis face aux risques potentiels, tant pour la santé que pour sa responsabilité d'élu, Gérard Rossignol a pris sa plume pour mettre l'Etat en demeure d'intervenir.
En réponse, de nouvelles expertises ont été lancées par la préfecture. Les résultats des analyses sont attendus dans les prochains jours.

durée de la vidéo: 01 min 58
Saint-Félix-de-Pallières (30) : l'ancienne mine pollue la vie du village gardois

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement cévennes écologie