Sécurité routière : "peu familier avec le code de la route", il nargue les gendarmes avant de se retrouver coincé dans une impasse

Les gendarmes du Gard racontent, avec humour sur les réseaux sociaux, comment ils ont arrêté un pilote de motocross visiblement "peu familier avec le code de la route". Le motard n'avait tout simplement pas repéré le panneau qui signalait qu'il s'engageait dans une impasse.

Le pilote d'une motocross, occupé à narguer les gendarmes qui le poursuivaient, a finalement été arrêté pour une faute toute bête : un panneau qu'il n'a pas repéré... ou pas su interpréter.

L'histoire est racontée sur la page Facebook des gendarmes du Gard. Ce 21 mai en fin d'après-midi, alors qu'ils sont en patrouille, les hommes de la brigade de Marguerittes, dans le Gard, repèrent une motocross avec deux personnes. L'engin roule à vive allure, les gendarmes entreprennent de le stopper.

Et pourtant, "malgré les avertisseurs sonores et lumineux, le "pilote" refuse de s'arrêter et multiplie les infractions graves", écrivent les militaires dans un post sur le réseau social.

Les gendarmes continuent à suivre le bolide lorsqu'ils s'aperçoivent que le pilote "visiblement peu familier avec le code de la route", s'engage dans une impasse. N'a-t-il pas vu le panneau ou ne connaissait-il pas sa signification, le mystère reste entier. Quoi qu'il en soit, les gendarmes n'ont eu qu'à attendre que le piège se referme.

Le pilote a été interpellé "sans incident", expliquent les gendarmes, qui insistent sur la dangerosité de son comportement : "outre sa propre vie, ce pilote inconscient a également mis en péril la vie de sa passagère en l'embarquant sur un engin non prévu pour le duo, ni pour circuler sur la voie publique."

Le motard a été placé en garde à vue et sa moto a été saisie. Il sera convoqué prochainement devant le tribunal.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité