Des solutions écologiques pour remplacer le chauffage au fuel dans des communes du Gard

Publié le
Écrit par Armelle Goyon

Avec la fin annoncée du chauffage au fuel , les particuliers, mais aussi les communes adoptent d'autres solutions plus écologiques A Cendras, petite commune rurale du Gard , le maire a opté pour une filière courte éco-responsable .

Le maire communiste de Cendras définit lui-même sa couleur politique : " Rouge dehors, Vert dedans ". C'est un peu comme la chaufferie au bois de la Mairie, installée par son prédécesseur. 

" Aujourd'hui, on a 85% de forêt à Cendras, donc la bonne solution, c'est de se servir du bois ! " explique Sylvain André, maire (PC)  et Président des Maires ruraux du Gard.

Et pour démontrer le fonctionnement de cette chaudière à bois, l' agent communal explique le procédé. 

" Le bois  passe par le foyer à l'intérieur de la chaudière et les cendres sortent à l'arrière de la chaudière par une grille basculante ," détaille-t-il. 

Le système assure déjà le chauffage des 1 000 m2 de locaux de l'hôtel de ville et de ses annexes. A raison de deux camions de copeaux de bois par mois déversés dans un silo. La facture énergétique est divisée par 2 comparé à celle de la salle polyvalente et de ses annexes, toujours chauffées au fuel depuis 37 ans.

" Le gain est d'abord écologique. Le fuel était une catastrophe, c'était un des derniers point noir de la commune. Je suis content que l'on arrive à s'en débarrasser. Et d'un point de vue économique, on est au moins sur du moitié prix si l'on est sur de l'achat pur, " confirme le maire de la commune. 

Des solutions de plus en plus adoptées par les communes 

Cout du projet, 210 000 euros incluant les travaux de rénovation énergétique, financés à 90% par le plan de relance et le département du Gard. Un exemple de plus en plus suivi par les maires des communes rurales des Cévennes.

" Nous portons à fond cette politique de transition énergétique. Nous avons créé une commission de transition énergétique rassemblant plus de la moitié des communes, donc nous sommes tous dans cette évolution là, " détaille Marc Weller
maire de Blandas et Vice-président à la transition écologique en Pays Viganais.

En Pays Viganais, couvert à 70% par la forêt , ce sont les granulés-bois qui alimentent les réseaux à chaleur des communes passées au bois. A Cendras , la ressource est assurée par l'achat de parcelles de forêt communale. La filière courte comprend aussi un chantier d'insertion chargé de la coupe et de la livraison des copeaux.

Et n'allez pas dire au maire que couper un arbre n'est pas écologique !

" Aujourd'hui le bois emprisonne du carbone et en rejette en brûlant. mais ça arrive à une opération zéro. Lorsque l'on consomme du fuel, on a une dépense énergétique qui est énorme, pas quand c'est du bois, ça s'équilibre, " conclut-il.   

Pour les particuliers, mais plus encore pour les collectivités, il sera interdit de remplacer son chauffage par une chaudière au fuel à partir de juillet 2022, mais son usage reste autorisé.