Déconfinement : délivrée, libérée, l'auto reprend la route

© Serge Djian/FTV
© Serge Djian/FTV

Un secteur majeur de notre économie retrouve la lumière. Stations-services, garages, contrôles techniques, concessions, dépanneurs étaient fermés ou fortement ralentis pendant le confinement. La date tant attendue du 11 mai arrivée, les professionnels de l’automobile retrouvent le sourire

Par Serge Djian

L’incitation à prolonger le télétravail, à l’usage du vélo pourrait réduire un peu la circulation. En revanche, la crainte d’être contaminé, risque de pousser certains à privilégier leurs voitures, au détriment des transports en commun.
Trajets domicile-travail, trajets vers le métro, l’école, les commerces ou les espaces verts, l’auto reprend donc la route… si tout va bien.

Le retour des dépanneurs


Jean-Marc Sery est dépanneur remorqueur à Pujaudran, dans le Gers. Un service 24/24 et 7 jours sur 7. Sa zone d’intervention s’étend, en général, de Colomiers à L’Isle-Jourdain. Malgré 75% d’activité en moins, le garage n’a jamais fermé ses portes. La sonnerie du téléphone va désormais retentir plus souvent. L’artisan rappelle une logique implacable: « plus de trafic sur les routes, plus d’interventions pour nous dépanneurs». Le 11 mai l'activité commence lentement, puis s’accélère.
voici le reportage de Serge Djian
le dépannage auto dans le Gers

 

Oublié, délaissé pendant plusieurs semaines, le cher véhicule peut se montrer rancunier lors des retrouvailles. Au retour du propriétaire, des mauvaises surprises sont possibles après une longue immobilisation. Un pneu dégonflé ou pire crevé, une batterie à plat. L’électronique embarquée sur les véhicules récents, sollicite la batterie même à l’arrêt. Réglages de l’autoradio, du gps, de l’alarme, de l’horloge, des faibles consommations qui au fils des semaines de confinement s’accumulent.
Les fameuses pinces rouges et noires, reliées à un autre véhicule peuvent permettre la recharge, sinon l’appel au dépanneur s’impose. 

L’assistance 0 km est souvent liée au contrat d’assurance, dans ce cas, aucun frais ne sera exigé pour une intervention à domicile, du service d’assistance.

Durant le confinement, le trafic routier a baissé à la campagne mais encore plus en ville. Conséquence, la consommation de carburant à chuté de manière historique. Les ventes de voitures neuves ont également connu un niveau historiquement bas.

Sur le même sujet

Les + Lus